Le bar de l'enfer
(Gil's all fright dinner)


Roman comico-horrifique

A Lee Martinez

2005

Fleuve Noir Territoires


Earl le vampire et Duke le loup-garou parcourent le pays dans leur pick-up. En panne d'essence, ils font une halte à Rockwood, un trou perdu du Texas. Duke accepte de travailler quelques temps pour Loretta, la patronne du restaurant miteux " Chez Gil ". Earl enquête sur des attaques anormales de zombies. Ces derniers sortent de terre alors qu'il n'y a aucun corps enterré. Une magie noire très puissante semble viser le restaurant…


Quel que soit leur physique, les vampires dégagent une aura charismatique et ils hypnotisent facilement les humains. Quelques rares humains sont capables de remarquer la véritable nature des créatures surnaturelles. Immortels, les vampires sont immunisés contre la douleur et dotés d'une cicatrisation rapide. Ils restent tout de même moins forts que les loups-garous. Leurs sens sont hyper développés (ils sont notamment très sensibles à l'odeur du sang). Les vampires possèdent un teint pâle et des canines rétractables. Ils ne respirent pas et n'ont pas de reflet. Leur ombre peut se comporter anormalement ou même disparaître pendant plusieurs jours. Earl a du mal à maîtriser ses transformations physiques - en animal ou en brume. Ni morts ni vivants, les vampires peuvent voir et toucher les fantômes. Les autres créatures surnaturelles les voient mais les traversent.

Les vampires ne supportent ni l'ail ni la lumière du jour. Durant la journée, Earl se repose dans une grande malle. La nourriture, l'alcool et les poisons ne lui font aucun effet. Etant athée, Earl ne craint pas les objets religieux. Contrairement aux légendes, les vampires n'ont pas besoin d'invitation pour entrer dans un lieu privé. Ils ne sont jamais gênés pour traverser un cours d'eau. Alors qu'un pieu fiché dans le cœur les paralyse, le feu et la décapitation leur sont fatals.


Ce roman, bien que paru en France dans une collection pour adolescents, était à l'origine destiné aux adultes. J'ai particulièrement apprécié le traitement des personnages (qui se moque des clichés vampires - loups-garous) ainsi que les dialogues savoureux. L'intrigue est prenante, avec un final lovecraftien explosif.