Nosferas
Les héritiers de la nuit 1


Roman fantastique
pour adolescents

Ulrike Schweikert

2008

Albin Michel


De tous temps, les clans de vampires n'ont cessé de s'affronter. Sur les conseils de Lady Tara, leur druidesse, les chefs de clans ont décidé d'envoyer leurs enfants au sein d'une académie romaine, la Maison Dorée. Les jeunes vampires des quatre coins du monde vont y apprendre l'histoire de Rome, les religions, l'anatomie ainsi que des techniques de protection. Alisa, Luciano, Franz-Leopold, Malcolm et Ivy-Maire vont enfreindre les lois de la Maison Dorée pour explorer la ville en cachette. Dans l'enceinte du Colisée, Malcolm découvre une humaine portant un masque…

La série, en cours d'écriture, comprend cinq tomes.


Les vampires se distinguent par un teint pâle et des dents pointues. Leurs capacités physiques (sens, endurance, force et rapidité) sont accrues. Certains vampires développent un don surnaturel comme la lecture des pensées, l'hypnose ou la paralysie. Ces êtres immortels évitent les rayons du soleil qui les brûlent. Durant la journée, ils dorment dans des cercueils de pierre. L'absinthe les prive temporairement de leurs forces. Les vampires ne projettent pas d'ombre et n'ont pas besoin de respirer. Ils ne ressentent ni le froid ni la chaleur. Les jeunes vampires se nourrissent de sang animal jusqu'au rituel qui symbolise leur entrée dans le monde des adultes. Ils ne boivent du sang humain que lorsqu'ils contrôlent leurs pulsions et maîtrisent leur soif.

Les vampires se divisent en clans : les Nosferas à Rome, les Vamalia à Hambourg, les Drakas à Vienne, les Pyras à Paris, les Vyrad à Londres ou encore les Lycana en Irlande. Au fil des siècles, les vampires ont évolués. Ils peuvent désormais franchir l'eau courante, alors qu'avant, ils ne pouvaient la traverser qu'au changement de marée. Les Nosferas ont développé une résistance aux symboles bénis.

Chaque famille dispose de serviteurs humains, plus ou moins considérés. En étant mordus, ces humains cessent alors de vieillir. Chez les Vamalia, les Servants ont toute la confiance de leurs maîtres. Chez les Nosferas, les domestiques (appelés " les ombres " ou " les impurs ") doivent obéir sans rechigner.

Le Cercle des masques rouges est un ordre de chasseurs de vampires liés à l'église.


Ce roman, traduit de l'allemand, est extrêmement dense. Le début propose une foule de clans et de personnages. J'ai été rapidement submergée par une entrée en matière assez indigeste. L'intrigue prend forme peu à peu, mêlant amitiés, méfiance, enquêtes et découvertes. Mon avis sur cette série s'affinera probablement après la lecture du deuxième tome.