Vampyres
Sable Noir 2


Film à sketches fantastiques

Produit par Laurent Tolleron

2010


- Eden (d'après la nouvelle " Le vrai du faux " de Thierry Jonquet) : La saison se termine dans un parc touristique. L'équipe, constituée d'étudiants étrangers, est renouvelée chaque année. Tandis que la soirée de clôture débute à la nuit tombée, des clients VIP revêtent des crocs métalliques…

- In Memoriam (d'après la nouvelle " La maison sur la colline " d'Ann Scott) : Une jeune fille, dont la mère s'est suicidée, revient dans la maison familiale. Par manque d'argent, son père est bien décidé à la vendre…

- La nuit éternelle (d'après la nouvelle " Du sang frais " de Brigitte Aubert) : Un couple et leur enfant s'installent au village de Sable Noir. Les parents espèrent que le climat sera bénéfique à leur fils qui souffre de porphyrie. A l'approche de la fête de la nuit éternelle, l'enfant est enlevé par un illuminé. Les villageois, tous très pâles, semblent malades…

- Légende de sang (d'après la nouvelle " Alizarine " de Colin Thibert) : En 1978, un couple est assassiné. Leur enfant porté disparu revient quelques jours plus tard, arborant une impressionnante morsure au cou. Contre l'opinion générale, l'enfant est adopté par des villageois. Les habitants de Sable Noir redoutent la légende du vampire…

- Les âmes meurtries (d'après la nouvelle " Les âmes batées " de Pierre Pelot) : Un couple se rend près du village de Sable Noir, le mari n'ayant plus de nouvelles de son père. Les voisins leur tiennent des propos très bizarres, leur signalant qu'ils doivent partir de leur plein gré…


Le concept de " Sable Noir " est un travail collaboratif multimédia : nouvelles, courts métrages et bandes dessinées. Un premier recueil de nouvelles policières était sorti en 2006, accompagné de six courts métrages. Le recueil " Sable Noir : vampyres " comprend six nouvelles mettant en scène des prédateurs surnaturels, les vampires. Le DVD " Vampyres " comprend cinq moyens métrages, ainsi que le film vampirique " Sodium Babies " de Benoît et Julien Decaillon, réalisé en 2009.


Les vampires n'apparaissent pas sur les photos et ne se reflètent pas dans les miroirs. Leurs yeux sont entièrement noirs et leur peau est particulièrement sensible aux rayons du soleil. Certains vampires peuvent deviner si une femme est enceinte. Une fois morts, les vampires se réduisent rapidement en cendres. La transformation en vampire s'effectue par la morsure (" Légende de sang) ou une fois mort et en ayant bu le sang d'un vampire (" Les âmes meurtries ").

Dans " Légende de sang ", le vampire est le dernier représentant de sa race. Au seuil de la mort, il cherche à perpétuer son espèce en mordant un être humain. Buvant du sang animal depuis des siècles, le sang humain lui est devenu un poison.


Cette compilation de moyens métrages est une belle réussite. " In Memoriam " est sans doute le plus embrouillé de la sélection. On peut se demander quand l'héroïne devient un vampire. Les vampires de " La nuit éternelle " sont bien dans l'esprit du mythe de Sable Noir. J'ai particulièrement apprécié " Légende de sang " réalisé par Julien Seri. Philippe Bas y incarne un vampire aux instincts bestiaux, dans une histoire aboutie.


Alizarine

Dans la peau
Du sang frais

Vrai du faux, le

Sodium Babies