Drake Castel
ou l'histoire d'une vampire


Roman d'action horrifique

Dominique Masson

2010

Edi Livre.com


Jeune vampire issue d'une famille immensément riche, Drake Castel adore jouer avec ses proies humaines. Drac, son père, désapprouve son impulsivité et son manque de discrétion. La jeune vampire, qui profite de la vie à pleines dents, considère ses semblables comme des dinosaures. Une lettre, dont l'expéditrice lui ressemble trait pour trait, éveille sa curiosité…


Drake Castel est une vampire génétiquement modifiée, née d'une mère porteuse humaine. Elle a grandi plus rapidement que la normale. A dix ans, elle possédait déjà le corps et l'esprit d'une jeune femme de 20 ans. Grâce à ses gènes modifiés, Drake Castel ne craint pas le soleil, l'eau bénite ou les croix.

Nyctalopes, les vampires disposent également de crocs rétractables ainsi que d'yeux particuliers ressemblant à ceux des félins. Ils pleurent des larmes de sang. Les vampires sont immunisés contre les maladies et ils cicatrisent quasi-instantanément. Leurs capacités physiques (agilité, force, vitesse et résistance) sont accrues. Les vampires sont insensibles à la douleur et aux températures extrêmes. Le pieu les paralyse, tandis que le feu les détruit.

Drake Castel peut communiquer par télépathie et influencer l'esprit des mortels. Certains vampires possèdent un pouvoir particulier, comme la télékinésie ou la transformation physique. Drac, considéré par ses pairs comme un empereur, inflige des douleurs à distance. Les anciens vampires ont l'habitude d'utiliser un langage vampirique. Des vampires d'ethnies particulières sont chargés de veiller au savoir de leur communauté. Ils vivent dans des bibliothèques secrètes qui renferment des connaissances incommensurables. Ces vampires se contentent de boire quelques gouttes de sang tous les cent ans. La punition ultime pour les vampires est le sort qui les condamne à conserver un corps mi-humain mi-vampire.


Cette héroïne, féroce et rebelle, secoue les traditions. Ce roman, mêlant bit-lit et horreur, est particulièrement prenant.


La bit lit