Dylan Dog :
Dead of night


Film fantastique

Kevin Munroe

2011

Brandon Routh, Sam Huntington,
Anita Briem


A la Nouvelle Orléans, le détective privé Dylan Dog s'est retiré des affaires du monde surnaturel à la mort de sa fiancée. Il refuse d'enquêter sur le meurtre d'un importateur, visiblement tué par un loup-garou. Il doit changer d'avis lorsque Marcus, son assistant et ami, est transformé en zombie. Dylan Dog reprend alors contact avec les loups-garous et les vampires…

Dylan Dog est le héros d'une série de bandes dessinées italiennes de Tiziano Sclavi, démarrée en 1986. Dans le film, un des anciens vampires se nomme Sclavi. Sam Huntington, qui joue Marcus, interprète le loup-garou dans le remake américain de la série " Being Human " de 2011.


Vargas, le chef des vampires de la ville, réside au club Corpus House. Il y vend de la drogue fabriquée avec du sang de vampire. Les clients qui en prennent ressentent une force accrue. Les accrocs à cette drogue sont surnommés " les goules ". Les humains sont surnommés " les breathers " par les vampires.

Les créatures surnaturelles vivent dans le secret. Elles ont pour règle de faire appel à un médiateur humain. Dylan Dog occupait cette fonction avant son retrait volontaire. Les vampires sont immortels. Les anciens vampires (nommés les sleepers) ont pour habitude de se retirer pour dormir pendant un temps indéfini. Les vampires sont capables de sauts hors du commun et possèdent des crocs effilés. Les vampires ne se reflètent pas et n'apparaissent pas sur les photos. Durant la journée, ils se reposent dans un endroit sombre car le soleil les brûle. Ils craignent les pieux. Lorsqu'ils sont détruits, les vampires se désintègrent. Les venators sont des chasseurs de monstres, généralement des religieux fanatiques.


Le ton du film est plus léger que celui des bandes dessinées originales, notamment avec l'assistant zombie. Ce personnage comique, qui rappelle fortement le zombie du film " Un vampire à Brooklyn ", en fait hélas souvent trop. D'une manière générale, ce film manque de punch, d'humour noir et d'action.

La bit lit