L'encyclopédie
du fantastique


Etude

Jacques Baudou

2011

Fetjaine


Le fantastique intervient lorsque le quotidien est bouleversé par un événement incompréhensible. Les récits fantastiques se déclinent en différents genres : peur, terreur, horreur ou encore épouvante. Le héros peut être directement confronté à un monstre ou, au contraire, le doute peut progressivement s'installer dans son esprit. Les adolescents sont séduits par le fantastique, notamment celui proposé dans les romans vampiriques actuels.

Cette étude est organisée autour des grandes sections et des évolutions du genre :

- Le diable, l'inventeur du fantastique
- Les textes fondateurs, les romans gothiques anglais, le romantisme français, etc.
- Les grands noms (Hoffmann, Dumas, Gauthier, Nodier, Feval, Gogol, Tolstoï, etc.)
- Edgar Allan Poe, le fondateur du fantastique moderne - Les quatre " cartes du tarot fantastique " (la chose sans nom comme la créature de Frankenstein, le vampire avec le Comte Dracula comme archétype, la dualité du loup-garou, et les fantômes)
- Le fantastique fin de siècle et son esthétique décadente (Guy de Maupassant, Villiers de l'Isle-Adam, Huysmans, Oscar Wilde)
- Le Grand-Guignol ou le théâtre de la peur

Jacques Baudou présente une galerie d'auteurs et d'œuvres à redécouvrir (" Qu'était-ce ? " de Fitz James O'Brien, " La tante de Seaton " de Walter de la Mare, " Car le sang est dans la vie " de Francis Marion Crawford, etc. Il explore également le développement du fantastique par le biais des Pulps américains du début du 20ème siècle, avec des auteurs incontournables comme Seabury Quinn, Clark Ashton Smith, Howard Philips Lovecraft, Robert Erwin Howard, Robert Bloch, Ray Bradbury, Richard Matheson, etc. L'étude présente également les Studios Universal et la Hammer, qui ont mis en avant les monstres classiques, le cinéma d'épouvante et d'horreur. Jacques Baudou présente les collections populaires d'épouvante créées à partir des années 50 (Fleuve Noir en France, la revue française Fiction, les comics d'horreur Famous monsters of the Filmland, Creepy, Eerie, Vampirella, The tomb of Dracula, etc.).

Les années 80 furent l'âge d'or des romans et du cinéma d'horreur anglo-saxons où le personnage du vampire était largement exploité (avec Stephen King, Anne Rice, etc.). Le fantastique pour les enfants se développa à partir de 1992 (grâce à RL Stine en tête, avec sa collection " Chair de poule "). Le vampire devint très populaire avec la série télé " Buffy contre les vampires ". En 1993, Laurell K Hamilton publia " Plaisir coupable ", le premier tome de la série de bit-lit, " Anita Blake chasseuse de vampires ". Depuis cette date, ce genre se décline pour un public varié, adulte et adolescent, avec une mode vampirique très prononcée. Les romans de Charlaine Harris, Stephenie Meyer et L.J. Smith ont d'ailleurs été adaptés en séries télé et au cinéma.


De tous temps, les populations ont craint le retour des défunts insatisfaits ou assoiffés de vengeance. Doté de pouvoirs redoutables, le vampire pris de nombreuses formes dans les superstitions populaires. Il connut un regain d'actualité lors des épidémies vampiriques en Europe de l'Est durant les 17ème et 18ème siècles.

En 1897, Bram Stoker créa un vampire incontournable avec son roman " Dracula ", qui connut par la suite la consécration au théâtre puis au cinéma. L'étude propose une biographie de Stoker, les influences de l'écrivain (notamment les textes suivants " Le vampire " de Polidori de 1819, " Varney the vampire " de 1947, Carmilla " de 1871) ainsi que les points de vue d'auteurs d'études.

La première série fantastique avec un personnage récurrent fut " The night stalker " (" Dossiers brûlants " en français) en 1974 (réalisée d'après un téléfilm de 1972 de Richard Matheson). Elle mettait en scène Carl Kolchak, un journaliste enquêtant sur un vampire. Dans les épisodes suivants, il deviendra un chasseur de monstres. Dans les années 60, les personnages fantastiques et vampiriques se développèrent également avec les sitcoms américains comme " La famille Addams ", " The Munsters " ou encore " Dark shadows ".


Ce beau livre, de grande qualité, fournit les informations essentielles sur le fantastique en explorant toutes les voies du thème et notamment le vampire. Abondamment illustrée, " L'encyclopédie du fantastique " est un achat de premier choix.