Carnet intime
d'un vampire timide
Carnet intime d'un vampire timide 1
(Diary of a wimpy vampire )


Roman fantastique pour adolescents

Tim Collins

2010

Hugo & Cnie


Nigel, transformé en vampire à l'âge de quinze ans, va fêter son centième anniversaire. Il mène la vie d'un collégien ordinaire à Stockfield, où il réside avec ses parents et sa petite sœur. Nigel est cependant loin de ressembler aux vampires de fiction. Dépourvu de la séduction surnaturelle des vampires adultes, Nigel est même plus faible que ses pairs. Avec l'arrivée d'une nouvelle élève, Chloé, le jeune vampire décide de consigner ses pensées et ses espoirs dans un journal intime. Comment séduire Chloé qui a un si joli cou ? Nigel se dit que la puberté chez les vampires est bien pire que pour les humains !

Cette série, en cours de traduction, comprend actuellement trois tomes.


Etant plus faible que les autres, Nigel est totalement dépendant de ses parents pour son approvisionnement en sang. Son père respecte les règles du Conseil des vampires et chasse en dehors de la ville en respectant le statut social de ses proies.

Possédant des sens accrus, les vampires sont très sensibles à l'odeur du sang (ils distinguent même les groupes sanguins). De même, ils entendent parfaitement le bruit du sang qui circule dans les veines. Leurs crocs pointent lorsqu'ils ressentent la faim ou de fortes émotions. Les vampires sont doués de capacités physiques supérieures : force, vitesse, régénération en quelques minutes, immortalité. Leur peau est pâle et froide. Certains vampires développent des dons surnaturels, comme la télépathie, le contrôle mental ou encore une empathie animale.

Les vampires n'ont aucun besoin de dormir, de boire ou de manger, et ne ressentent pas la douleur. Les animaux n'aiment pas leur présence. Pour des questions de sécurité, les vampires ont pour règle de ne pas transformer un mortel de moins de sept ans (la force accrue de l'enfant vampire éveillerait sans aucun doute les soupçons des humains). Une fois transformé par un échange de sang, un vampire cesse de vieillir. Les vampires ont pour habitude de fêter le jour de leur transformation. Nigel et sa sœur devinrent des vampires en 1927.

L'abus de sang rend les vampires malades, et parfois accros, avec les mêmes symptômes que l'alcool. Les jours ensoleillés, les vampires doivent s'enduire de crème protectrice afin d'éviter les irritations. L'ail, les objets religieux et l'eau bénite leur causent des maux de tête. Les vampires peuvent être détruits par la décapitation ou par un pieu fiché en plein cœur.


La trame de ce roman rappelle fortement celle de la série " Journal d'un dégonflé " de Jeff Kinney. " Carnet intime d'un vampire " est, comme le héros se désigne lui-même, plutôt fade et terne. Cette histoire manque de piquant et d'humour pour susciter un réel intérêt. Je ne suis pas non plus fan des dessins qui accompagnent le texte.


Prince des ténèbres (Tome 2)