Zara la vampire
(Zora la vampira)


Bande dessinée érotico-fantastique

Giuseppe Pederiali, Rubino Ventura,
Birago Balzano

1972 - 1985

Elvifrance


En 1859, le Professeur Bapst, spécialiste de l'histoire et des langues orientales, revient à Londres après un séjour en Transylvanie. Il ramène un cercueil qui contient le corps, parfaitement conservé, du Comte Dracula. Zara, la fille du Professeur, est irrésistiblement attirée par Dracula. En lui donnant un baiser, elle le ressuscite. Seule une vierge peut sortir le vampire de sa léthargie. La jeune fille pouvant lui être utile durant la journée, Dracula décide à titre temporaire de ne pas la vider de son sang. Amoureuse du Docteur Mark Finney, la belle Zara finit par désobéir à Dracula. Le Comte fait alors d'elle une vampire à part entière, en la vidant de son sang…

Zara rencontre Frau Murder, une autre vampire, avec qui elle partage de nombreuses aventures et relations charnelles. Au fil des années, Zara épouse plusieurs hommes dont le Duc Norton qui lui lègue sa fortune et son nom. La vampire donne naissance à deux enfants, Aline et Gregory. Ne supportant pas la vie monotone d'une rentière, Zara part régulièrement à l'aventure. Elle use de ses charmes pour soutirer à ses victimes du sang et de l'argent. La vampire, qui a un besoin sexuel considérable, jette son dévolu aussi bien sur les hommes que sur les femmes. Imprévisible et souvent motivée par la vengeance, Zara n'hésite pas à tuer de sang froid. Il lui est parfois difficile de résister à la soif de sang. Lorsqu'elle commence à boire, elle tue ses proies dans la majorité des cas.

Lors de ses voyages, Zara sera confrontée à toutes sortes de situations et d'ennemis : savants fous, nobles sadiques, momie antique, zombie vengeur, chasseurs de monstres, dépravés, nécrophiles, bandits, nécromancien, extraterrestre, pratiquants de magie noire, télépathe folle, meurtriers, viking authentique, cannibales, vampires rivaux, etc. Zara connaîtra des démêlés avec la justice et l'église, diverses malédictions ainsi que plusieurs naufrages. La vampire sera espionne pour la Reine d'Angleterre lors de plusieurs missions en Europe. Zara affrontera le Congrès international des vampires (ces illuminés voulant prendre le pouvoir en commençant par la Russie). Pendant une brève période, elle se réconciliera avec un Dracula devenu amnésique…


" Zara la vampire " est une des séries majeures de l'éditeur italien Ediperiodici. Elvifrance, la branche française du groupe, publia la série entre 1975 et 1987, en 142 numéros. Ces fumetti (bandes dessinées italiennes) des années 70-80, de format poche, mêlaient différents genres (aventure, horreur, comédie, action et érotisme). En 2000, sortit un film parodique italien, " Zora la vampira ", très éloigné de la série.


Les vampires traditionnels, comme Dracula, craignent l'eau bénite, le feu, la croix, l'argent et l'ail. Ils sont détruits par le pieu (traditionnellement en bois de frêne), la décapitation et la lumière du soleil (qui les réduit en cendres). Zara et Frau Murder absorbent un philtre qui leur permet de supporter la lumière du soleil. A partir de l'aube, en pleine catalepsie, les vampires traditionnels dorment dans un cercueil. Pour neutraliser l'effet des croix, Zara s'est fabriqué des lentilles de contact spéciales. Les vampires souffrent d'une soif de sang récurrente qui agit comme une véritable drogue. Ils ne peuvent pas boire le sang des hommes d'église, qui leur est parfaitement indigeste. Le sang des vampires possède la même composition que celui des chauves-souris.

Contrairement à Zara, Dracula possède un don de télékinésie. Les vampires disposent de crocs rétractables ainsi qu'une force accrue. Lorsqu'un vampire se nourrit, sa proie ne peut jamais se défaire de son étreinte. La morsure est également appelée " la marque du vampire ". Les victimes vidées de leur sang deviennent des vampires sous vingt-quatre heures. Les vampires nouveaux nés doivent obéissance à leur créateur, avec qui ils communiquent par télépathie. Les victimes de Zara deviennent, comme elle, des vampires diurnes.

Les vampires sont des créatures qui vouent un culte à Satan.Les agents de Satan ne doivent pas attenter à la vie de leurs confrères. Zara et Frau ont pour habitude d'invoquer leur Maître à l'aide d'un pentacle et de prières. Pour obtenir les faveurs de Satan, Zara et Frau s'adonnent à des actes sexuels. Temporairement, les deux femmes vampires purent ainsi se transformer en chauve-souris. Le sperme de Satan permet aux vampires de supporter le jour.


Les aventures de Zara sont intéressantes et distrayantes jusqu'au tome 85. La série est alors proche des atmosphères gothiques des films des studios de la Hammer. A partir du tome 85, la série accumule hélas les défauts : dessins approximatifs, scénarios bâclés ou hors sujet. Les personnages récurrents, comme Frau Murder ou le fils de Zara, disparaissent totalement, tandis que l'histoire perd en cohérence. La bande dessinée n'est plus érotique mais pornographique, accumulant scènes et dialogues aussi stupides que vulgaires. On ne reconnaît plus l'héroïne du début !


Electrochoc

Jacula la Reine des vampires