La furie des vampires
(La noche de Walpurgis)


Film d'horreur

León Klimovsky

1971

Paul Naschy, Gaby Fuchs,
Patty Shepard


Deux étudiantes recherchent le tombeau d'une sorcière, Wandesa Darvula de Nadasdy. Waldemar Daninsky veut également trouver l'emplacement de la tombe pour se libérer de sa malédiction : à chaque nuit de pleine lune, il se transforme en loup-garou. Waldemar propose d'héberger les jeunes filles dans son manoir. Tous les trois finissent par découvrir la tombe de la sorcière. Une étudiante se coupe accidentellement la main en enlevant la croix qui scelle la tombe. Le sang frais va ressusciter la sorcière vampire…


" La furie des vampires " est aussi connu sous le titre américain " The Werewolf Versus the Vampire Woman ". Le réalisateur León Klimovsky dirigea trois autres films de vampires : " La orgía nocturna de los vampiros " et " La saga de los Drácula " en 1973, puis " El extraño amor de los vampiros " en 1977.

Paul Naschy incarna le loup-garou Waldemar Daninsky dans une douzaine de films. Cet acteur, passionné par les films de monstres classiques, signa une quarantaine de scénarios et réalisa une quinzaine de films. En 1967, il obtint son premier grand rôle dans " Les vampires du Dr Dracula " dont il était également le scénariste. Il joua en 1970 dans " Dracula contre Frankenstein ", en 1971 dans "La furie des vampires". Il interpréta ensuite le Comte Dracula dans " Le grand amour du comte Dracula " en 1972. On le retrouve dans les films vampiriques : « L'empreinte de Dracula » de 1973, « El retorno del Hombre-Lobo » de 1981 et « Empusa » de 2010. Ces films qui, comme ceux de la Hammer, mêlaient sang et érotisme, furent de grand succès en Espagne et à l'international.

Malgré son titre, le film " L'empreinte de Dracula " de 1973, avec Paul Naschy, ne propose pas de vampire. Il revient sur la lignée du chevalier Daninsky, maudite par la sorcière Wandesa Darvula de Nadasdy. Pour l'anecdote, le nom Nadasdy était celui du mari de la Comtesse historique Bathory, accusée d'avoir assassiné des centaines de jeunes filles. Le personnage fictif de Wandesa Darvula de Nadasdy sacrifiait de jeunes vierges pour boire leur sang en l'honneur de Satan. Paul Naschy joua également en 1981 dans " El retorno del Hombre-Lobo ", puis dans " Countess Dracula's Orgy " et dans " Tomb of the Werewolf " en 2004.


Dans le folklore, la nuit de Walpurgis est considérée comme étant la plus dangereuse. Les forces des ténèbres y sont toutes puissantes. Pour se protéger des morts, lors des rites funéraires, les familles disposaient des pièces sur les yeux des défunts. Des solutions plus radicales consistaient à leur planter un pieu dans la poitrine ou à les décapiter.

La tombe de la sorcière Wandesa Darvula de Nadasdy est datée 1452-1480. Cette vampire fuit la croix, l'argent et le soleil. Elle se repose dans son cercueil durant la journée. Insensible aux blessures par balle, Wandesa Darvula n'est détruite que par une croix en argent fichée dans le cœur. Si elle meurt, les victimes qu'elle a mordues ne deviendront pas des vampires. La sorcière recherche uniquement des proies féminines. Elle se distingue par son teint livide, ses crocs et ses ongles pointus. Wandesa Darvula peut se changer en brume et passer à travers les murs.


La mythologie du film ressemble à celle des légendes fokloriques où les loups-garous et les sorcières étaient apparentés aux vampires. Malgré l'idée originale de faire cohabiter plusieurs monstres, le film est plombé par le jeu des actrices (les étudiantes potiches ne s'arrangent hélas pas une fois transformée en vampire !)… J'ai tout de même apprécié le visuel de la sorcière vampire, vêtue de voiles noirs, ainsi que l'utilisation du ralenti pour simuler son déplacement surnaturel.

Dracula contre Frankenstein
Vampires du Dr Dracula, les