Les vampires de Venise
Doctor Who épisode 5x06
(The vampires of Venice)


Série télé de science-fiction

Jonny Campbell

2010

Matt Smith, Karen Gillan,
Arthur Darvill


Le Dr Who décide d'offrir une escapade romantique à Amy et Rory, pour fêter leur futur mariage. Les voici tous les trois téléportés dans la Venise de 1580. Ils déchantent rapidement en apprenant que la ville est en quarantaine, sur décision de la Signora Rosanna, la Directrice d'une école pour jeunes filles. Le Dr Who et ses amis rencontre un Vénitien qui déclare que sa fille n'est plus la même depuis qu'elle a intégré cette école…

Le scénario est de Toby Whitehouse, créateur et producteur de la série " Being Human ". Helen McCrory, qui interprète Rosanna, avait précédemment incarné une prostituée tuée par Lestat dans le film " Entretien avec un vampire " en 1994.


Rosanna fait partie d'une race extraterrestre aquatique, les Saturnynians. Ces créatures possèdent des dents longues et pointues. Ne supportant pas la lumière, elles se protègent avec des ombrelles, de longues robes et des gants lorsqu'elles sortent durant la journée. La race des Saturnynians est en voie d'extinction car elle manque de femelles. En trouvant refuge à Venise, Rosanna compte transformer les jeunes filles humaines et les donner à ses fils. Les humaines, entièrement vidées de leur sang, reçoivent le sang de Saturnynians. Certaines filles ne survivent pas à la transformation. A l'aide d'une machine agissant sur le climat, Rosanna compte également submerger Venise afin de la rendre plus habitable à son espèce.

Rosanna dissimule son apparence insectoïde grâce à une machine, le filtre de perception, qui brouille les ondes cérébrales. Cette machine ne fonctionnant pas face aux miroirs, Rosanna ne s'y reflète pas. Sous leur apparence humaine, les Saturnynians ont la peau pâle et les yeux cernés. Contrairement aux légendes, la croix n'a aucun effet sur eux.


Traité sur le ton de la comédie, cet épisode manque de crédibilité. N'étant pas familière des séries " Dr Who ", je me suis interrogée sur l'attitude des trois personnages principaux qui, bien que plongés dans une ville peuplée de créatures vampiriques, ne sont jamais effrayés. Je n'ai au final pas accroché à cet univers ni aux effets spéciaux, qui me rappellent (hélas) ceux de la série " Sliders ".

Being human UK (Saison 1)
Being human UK (Saison 2)