Le vampire de Bénarès


Bande dessinée fantastique,
tomes 1 à 3

Georges Hess

2011 - 2012

Glénat


Suite au message de son beau-père lui annonçant un scoop, Mircéa se rend en Inde. La ville de Bénarès est secouée par l'affaire d'un tueur en série, surnommé " le vampire de Bénarès ". Mircéa découvre que de nombreux crimes ont cependant été passés sous silence, et que cette affaire est bien plus vaste qu'à première vue…

Cette série comprend trois tomes intitulés : " Les bêtes de la nuit ", " L'origine du mal " et " Le cœur des ténèbres ".


Les bêtes de la nuit attaquent les animaux et les imprudents qui s'aventurent près du temple de Durga. Leur apparence n'a rien d'humaine (yeux rouges, crocs et griffes acérés). Depuis des siècles, des légendes indiennes évoquent les Dieux de la nuit qui sortent les nuits de pleine lune. Ces légendes découlent des démons raksasas ou gamooshs.

Les corps de leurs victimes sont découverts vidés de leur sang, avec les traces de morsures féroces. Ces créatures, qui disposent d'une force considérable, n'aiment ni l'eau ni la lumière.

Mircéa se rend à l'intérieur du temple de Durga où il découvre une succession de pièces anormalement immenses. Une puanteur inconnue y règne, accompagnée de sifflements et de luminescences venues de nulle part. Mircéa apprend que les vampires vivent dans une dimension parallèle appelée le Kosala. Le temps passe plus rapidement que sur la Terre. Ce monde regroupe différents types de créatures. Les Gamooshs se nourrissent de sang.

Les vampires sont organisés selon un modèle pyramidal. Mircéa se rend dans la ruche de Déva, le monde labyrinthique des vampires. Leur société ressemble à celle de certains insectes où une seule intelligence gouverne tous ses membres. Le Prince Brahma est entouré de sa cour vampirique.

Les vampires se nourrissent de la misère et du malheur des hommes, qu'ils nomment le Prâna. Cette nourriture, récoltée par les mentors, les rend immortels. Les vampires manipulent les humains comme du bétail. Ils disposent de pouvoirs comme la télépathie ou la création d'images mentales. Les humains résistants sont nommés les Déviants.

Assimilé par la ruche, Mircéa devient une anomalie en conservant sa conscience. Le Prâna s'est déversée en lui, annihilant son identité physique humaine. Désormais, Mircéa peut se rendre invisible aux yeux des humains comme des vampires. Seuls les animaux détectent sa présence. Dépourvu d'ombre, il n'éprouve plus le besoin de dormir ou de manger. Tout comme les vampires, Mircéa est capable de se transformer en ce qu'il souhaite. Pour récupérer des forces, il rejoint une alvéole de la ruche. Mircéa est également capable de lire les pensées et de communiquer par télépathie.


Cette trilogie permet au lecteur de s'immerger dans l'ambiance inquiétante et exotique de l'Inde. J'ai apprécié le traitement des couleurs, ainsi que le suspense crescendo mis en place par l'auteur. L'auteur développe une mythologie interessante, teintée de mysticisme.