Les ruines
(The ruins)


Roman d'horreur

Scott Smith

2006

Le Livre de Poche


Deux couples américains passent des vacances au Yucatan. Ils fraternisent avec deux autres touristes, dont l'un recherche son frère disparu dans des ruines mayas. Le groupe décide de s'y rendre, profitant ainsi de l'occasion pour explorer le pays. A proximité du site, des villageois leur déconseillent vivement d'aller plus loin. Ils poursuivent néanmoins leur périple et empruntent un sentier dans la jungle. Le groupe ne tarde pas à se rendre compte qu'il est suivi par des villageois. L'attitude de ces derniers change radicalement lorsque l'un des touristes gravit les premières marches des ruines…

Ce roman a été adapté au cinéma en 2008.

Les ruines sont envahies par un tapis de ronces aux fleurs écarlates. Les touristes remarquent qu'aucun animal ni aucun insecte ne pénètre sur le site. Ces plantes sont douées d'intelligence. Elles attirent leurs proies en reproduisant des sons (sonnerie de téléphone portable, voix humaines ou encore cris d'oiseaux), et répètent les paroles de leurs prisonniers humains pour les démoraliser. Les ronces s'entremêlent jusqu'à attraper leurs victimes pour les empêcher de fuir. La sève des plantes est particulièrement urticante. Les ronces se développent également sur les tissus en coton et autres fibres végétales. Les plantes préfèrent attaquer la nuit. Leurs piqûres étant anesthésiantes, elles ne réveillent pas leurs proies qu'elles étouffent dans leur sommeil. Elles assimilent les fluides vitaux et le sang, ne laissant que les os. Elles investissent également les plaies pour se développer dans le corps de leurs victimes.

" Les ruines " propose des vampires originaux, des plantes vampiriques particulièrement voraces. L'histoire gagne en intensité au fil des pages, lorsque les héros, mis à mal, découvrent que leur sort est pire qu'il n'y paraît. Ce récit, extrêmement gore et sombre, est particulièrement bien mené.


Ruines, les