Le serment de sang
(Blood oath)


Jeu vidéo

César Augusto Barbado

2010

Take Front studio


Vous reprenez conscience pour vous rendre compte que vous êtes devenu un vampire. Vous devez acquérir des capacités pour franchir des barrières magiques. Tristan, le vampire à la tête du clan, est avide de pouvoir. Il compte éradiquer les chasseurs de vampires menés par Dakota. Quel camp allez vous choisir ?

La durée de ce jeu d'aventure et d'objets cachés est d'environ trois heures. L'acquisition des pouvoirs de vampire (force, transformation en brume et en chauve-souris) permet au personnage d'accéder à de nouveaux lieux, faisant avancer le scénario.

Les vampires ne supportent pas le soleil, et ne peuvent sortir en plein jour qu'avec une relique : la cape du dieu Râ. Ils disposent d'une force surhumaine ainsi que de pouvoirs surnaturels : transformation en brume et en chauve-souris. Les chroniques de Culadra détaillent l'origine des vampires, qui remonte à l'ancienne Egypte et à la monarchie pacifiste du Dieu Râ. Les vampires sont régis par un Conseil.

Ce jeu vidéo, très respectueux du mythe classique du vampire, l'intègre intelligemment tout au long de la partie. Les écrans d'objets cachés sont soignés et l'avancée du jeu plutôt cohérente. " Le serment de sang " présente hélas quelques défauts : temps de chargement important lors de l'utilisation des pouvoirs, nombreux allers-retours entre les différents lieux, courte durée de vie. Le choix du joueur (obéir à Tristan ou non) déterminera la fin de l'histoire.