Nous sommes la nuit
(Wir sind die Nacht)


Film fantastique

Dennis Gansel

2010

Karoline Herfurth, Nina Hoss


Lena, pickpocket, mène une vie médiocre. Louise, Charlotte et Nora profitent quant à elles de leur immortalité de vampires. Louise, qui mène le groupe, cherche l'amour. Elle voit en Lena la compagne qui lui est destinée, et ne tarde pas à la transformer. La jeune femme est éblouie par cette nouvelle vie de luxe et de liberté. Mais l'immortalité à un coût : la soif de sang. Les femmes vampires doivent également oublier toute relation avec des hommes…


Les vampires sont des créatures immortelles qui doivent boire du sang humain pour perdurer. Elles peuvent également boire le sang des morts. Les femmes vampires ont fini par anéantir tous les hommes de leur espèce. Louise déclare à Lena qu'il existe une centaine de femmes vampires à travers le monde. Elles désignent l'acte de transformer une humaine sous le terme de "don".

Les vampires disposent de capacités physiques supérieures à celles des mortels : sens, vision nocturne, régénération quasi instantanée, endurance, force et vitesse. Elles sont également capables de marcher au plafond ou de sauter d'un avion sans parachute. Elles utilisent leurs crocs pointus pour percer la peau de leurs proies.

Les vampires ne se reflètent pas dans les miroirs. Insensibles aux blessures par balle, elles sont détruites par une exposition prolongée au soleil.


Ce film, à la réalisation impeccable, propose une galerie de personnages intéressants. L'histoire, classique, est très respectueuse des codes du genre mais n'apporte rien de nouveau. Pour certaines scènes, le réalisateur s'est largement inspiré du film " Aux frontières de l'aube " de 1987.