Nosferatu


Bande dessinée fantastique,
en deux tomes

Olivier Péru et Stephano Martino

2011 - 2012

Soleil


Nosferatu, le premier maître vampire, se réveille en Inde. Ne connaissant pas le monde moderne, il prend comme guide un gamin local. A Paris, les Archontes ressentent le réveil du maître. Vladek, qui avait tenté de le détruire en 1945, se lance activement à sa recherche. Dans le même temps, les Nemrods, des chasseurs de vampires organisés, surveillent les agissements des Archontes…

Le premier tome est intitulé " Si vis pacem ", le second se nomme " Para Bellum ". Olivier Peru, scénariste et illustrateur, est également le co-auteur de la série " Les Hauts-Conteurs ", en cours d'écriture.


Vladek, autrefois nommé Lucius Vladica, fut transformé par le maître au temps de l'empire romain. Il était le prêtre de l'empereur Caligula. Nosferatu dispose de pouvoirs immenses. Contrairement à ses descendants, il est capable de survivre à de multiples blessures, à la brûlure du soleil, ainsi qu'à l'ingestion du sang d'un mort.

Les jeunes vampires sont beaucoup moins puissants que leurs aînés. Les plus anciens peuvent ressentir la présence de leurs semblables, influencer les esprits et changer d'apparence. Les vampires disposent de capacités physiques (force, sauts, endurance) considérables. Ils se distinguent par leur absence de pouls, leurs crocs et leurs griffes acérées. La morsure du vampire peut transformer une proie humaine vidée de son sang en vampire. Le sang animal leur procure moins d'énergie que le sang humain. Les vampires sont sensibles à l'argent. Les meutes de vampires attaquent les maisons isolées et se cachent durant la journée.

Les Obscurs, dont Nosferatu est le dernier représentant, sont les ancêtres des vampires. Les sarcophages des Obscurs régénéraient efficacement et pouvaient, dans certains cas, ressusciter les morts. Nosferatu fut transformé en même temps que Jésus, 700 ans avant JC (?!?). Le sang de Jésus pouvait ressusciter les morts. Cet Obscur était également capable de marcher au soleil.


Le premier tome, de grande qualité, multiplie les bons points : un découpage habile, des flash-backs puissants, un style graphique soigné et des personnages charismatiques. Le deuxième tome dévoile les origines des personnages ainsi que leur motivation : Erick et son désir de vengeance, la rivalité entre Nosferatu et Vladek, la transformation de Nosferatu en même temps que celle de Jésus, les trahisons entre les Obscurs, etc.


Voix des Rois, la (Hauts-Conteurs 1)
Roi vampire (Hauts-Conteurs 2)