Vampiriquement vôtre :
Contes sang
dessus dessous

Etude

Collectif : Claude Lecouteux,
Jean Marigny…

Novembre 2006

La grande oreille n° 29


Le vampire, qui fait partie intégrante de notre imaginaire, a envahi les médias. Il désigne également des chauves-souris, des malades, des nécrophiles, des criminels, des vampyres ou des vamps. Les différents articles proposent des extraits (poèmes et textes classiques), des contes folkloriques (Hongrie, France et Congo), et des études (étymologie, l'affaire de Highgate, dossiers historiques).


La grande oreille est une revue trimestrielle. Le dossier concernant les vampires comprend cinquante pages. Claude Lecouteux, le directeur de la publication, a également rédigé un article. Il est l'auteur des ouvrages " Histoire des vampires ", paru en 2002 et " Elle mangeait son linceul " de 2006.

Jean Marigny, ancien professeur de littérature anglo-saxonne, a publié plusieurs ouvrages sur les vampires, sujet qu'il affectionne : " Histoires anglo-saxonnes de vampires " de 1978, " Le vampire dans la littérature anglo-saxonne " de 1985, " Sang pour sang : le réveil des vampires " de 1993, " Le vampire dans la littérature du 20ème siècle " de 2003, " Dracula, prince des ténèbres " de 2009 et " La fascination des vampires " de 2009, "Vampires : de la légende au mythe moderne" de 2011.


Le vampire est une créature surnaturelle nocturne. Certains sont capables de se changer en animaux ou même en insectes. Le vampire folklorique provoque des cauchemars. Ses victimes ont l'impression de ne plus pouvoir respirer, et finissent par s'affaiblir pour mourir subitement. La victime est vouée à se transformer à son tour en vampire après sa mort. Le vampire du folklore s'en prend également au bétail et propage les maladies. Au 11ème siècle, on parlait de revenants en corps. Au 18ème siècle, le vampire a acquis des caractéristiques définies : c'est un mort-vivant qui suce le sang et contamine ses proies. Des rapports officiels accréditent leur existence (comme en 1732, le " visum et repertum " du chirurgien militaire Flückinger qui relate un cas de vampirisme en Serbie). Au 19ème siècle apparaît la notion de vampire énergétique, qui se nourrit des pensées, des émotions, des dons artistiques et de l'énergie vitale de ses victimes. Ce sont la littérature et le cinéma qui ont pourvu le vampire de canines acérées.

Le vampire folklorique est apparenté à la goule, créature mangeuse de chair morte et buveuse de sang. Dans les légendes, la goule a une apparence normale durant la journée. Selon les pays, le vampire est désigné sous les termes de vurdalak, orko, mjertovjec, nosferat, murony, strigoi, moroi, stafia, vrikolakas, etc. Certains individus étaient prédestinés à devenir des vampires : les décédés de mort prématurée, les sorciers, les gens au mauvais caractère, ceux pourvus de traits physiques particuliers, ceux nés à certaines dates ou heures, certaines professions (forgeron, bûcheron, berger), les marginaux, les excommuniés, les défunts n'ayant pas reçu de rites funéraires convenables, les corps laissés sans sépulture, ceux qui laissaient une tâche inachevée, un désir de vengeance ou une promesse non respectée, les défunts ayant été trop pleurés, les pécheurs, ou encore les enfants illégitimes. Dans les campagnes, les populations superstitieuses utilisaient de l'ail pour se protéger des vampires et un pieu en bois de tilleul pour les détruire. Par précaution, les corps des défunts devaient être entravés et recevoir un rituel funéraire approprié.

Le vampire doit sans cesse s'abreuver de sang frais pour perdurer. Produit des religions monothéistes, le vampire est donc présent dans le Christianisme. Il est fortement associé au sang, censé véhiculer l'âme. La nature démoniaque du vampire prive ses victimes de leur salut, d'où son aversion pour les crucifix ou l'eau bénite.


Le dossier propose de nombreux articles abordant les notions essentielles de la mythologie. J'ai particulièrement apprécié les études écrites par les spécialistes que sont Jean Marigny et Claude Lecouteux.


Dracula (Jean Marigny)
Dracula le vampire, prince des ténèbres
La fascination des vampires
Sang pour sang : le réveil des vampires
Vampire dans la littérature du XX siècle, le
Vampires : de la légende au mythe moderne

Le vampire de Highgate
Les vampires folkloriques