Châtiment
Les Chroniques Von Carstein 3
(Retribution)


Roman d'heroïc-fantasy

Steven Savile

2007

Bibliothèque Interdite


Mannfred Von Carstein, dernier survivant des Comtes vampires, est bien décidé à revenir sur son fief pour dominer le bétail humain. Après un siècle d'absence, il reprend son trône au Château de Drakenhof et entreprend de créer une armée de morts-vivants. Bien que de nombreux affrontements secouent le vieux monde, les vivants devront s'allier pour contrer les morts…

Le monde de Warhammer est un univers d'heroic-fantasy, basé à l'origine sur un wargame. Une gamme de romans présente les personnalités et les guerres les plus remarquables. " Châtiment " est le dernier tome de la trilogie des " Chroniques Von Carstein ". Dans ce tome, l'auteur évoque la Comtesse Bathory avec le personnage d'Isabella Nadasdy.


Mannfred Von Carstein ne craint pas de voyager car il emporte avec lui un peu de sa terre natale. La capacité de régénération des vampires est exceptionnelle, mais les organes mettent plus de temps à se reformer. Les vampires disposent d'une forte empathie animale (ils communiquent notamment avec les corbeaux et les loups) et prennent souvent la forme d'un loup. Mannfred utilise des stryges pour transmettre ses messages. Ces créatures mortes vivantes sont un mélange monstrueux d'oiseaux, de chauve-souris et de guêpe.

Mannfred ne voue que du mépris aux mortels et il est particulièrement grisé par leur peur. Tout comme ses prédécesseurs, ce Comte vampire est un nécromancien accompli. Il est doué d'une force psychique considérable, qui lui permet de commander aux morts et même d'influencer l'esprit d'autres vampires. Mannfred commande également aux éléments, notamment au feu. Son armée de morts-vivants se déplace sous la terre.

Les Strigany se considèrent comme les protecteurs des morts et leur offrent asile, sang et offrandes. Ces voyageurs nomment les vampires " les mulos ". En cas d'attaque de vampires, les villageois n'hésitent pas à pratiquer un rituel sur leurs morts afin qu'ils ne se transforment pas à leur tour. Des boutons de roses sont placés dans la bouche du cadavre, un pieu est fiché dans le cœur puis la tête est séparée du corps. Les vampires sont affaiblis par la foi fervente, les lieux saints et particulièrement le grand rituel de bannissement. La morsure du vampire est appelée " le baiser de sang ". Le nouveau vampire désignera son créateur par le terme " père-dans-la-mort " (ou mère). Pour gagner en puissance, certains vampires boivent le sang de leurs congénères, espérant ainsi s'approprier leurs pouvoirs et même devenir leur maître.

Les cinq lignées de vampires (Dragons de sang, Lahmianes, Strigois, Von Carstein et Nécrarques) se sont éparpillées depuis la chute de Lahmia. Les Strigois hantent les cimetières où ils se nourrissent du sang des morts. Ils se distinguent par leur férocité et leur folie. Les Lahmianes vivent parmi les humains, charmant les mortels par leur grande beauté. Elles usent de séduction, de ruse et de trahison. Kalada l'Eternelle est la plus âgée de leur lignée.


Steven Savile clôt sa trilogie par un dernier affrontement avec la lignée des Von Carstein. Son récit, très dense, multiplie les personnages. La qualité d'écriture et la mise en place des enchaînements sont toujours de mise. J'ai particulièrement apprécié de retrouver les vampires Jon Skelan et Jerek (Kruger) Von Carstein, déjà présents dans les tomes précédents.


Héritage (Von Carstein 1)
Domination (Von Carstein 2)

Nagash le sorcier (Nagash 1)
Nagash l'implacable (Nagash 2)
Nagash l'immortel (Nagash 3)

Drachenfels (Vampire Geneviève 1)
Geneviève (Vampire Geneviève 2)
Bête de velours, la (Vampire Geneviève 3)

Tueur de vampires

Bloodborn (Ulrika la vampire 1)
Bloodforged (Ulrika la vampire 2)

Comtes vampires