Vampirologie
(Vampireology)


Etude illustrée pour enfants

Helen Ward, Duglas Carrel,
Wayne Anderson

2010

Milan Jeunesse


En 1920, l'érudit Archibald Brooks est retrouvé assassiné au British Museum. Son ami, le détective Joshua T. Kraich, reçoit en héritage ses notes et ses recherches. Kraich y découvre avec stupeur l'existence des vampires. Ces suceurs de sang, descendants des anges déchus, sont extrêmement dangereux. Le détective apprend qu'il ne doit pas se fier aux sources littéraires qui se révèlent très contradictoires. Les notes de Brooks compilent les informations essentielles pour faire face à ces morts-vivants : leurs origines, ainsi que les moyens de les détecter, de s'en protéger et de les détruire. Kraich reçoit un courrier d'une Comtesse vivant à Venise. Ayant travaillé avec Archibald Brooks, elle souhaite récupérer un des ouvrages de l'héritage…

Cet ouvrage est publié dans la collection " Les mondes secrets ".


Les vampires sont des êtres nocturnes, infiltrés partout dans le monde. Ils sont appelés différemment selon les continents : chiang shih, rakshasas, manananggal, Lilith (qui dans la mythologie hébraïque se change en chouette) ou encore chupacabras.

Les vampires descendent de trois anges déchus : Moloch, Baal et Bélial. S'étant rebellés contre Dieu, ils ont été vaincus et jetés sur Terre par l'Archange Michel. Leurs descendants, les Elus, se regroupent en générations. Les Elus sont choisis avec soin, pour ne pas affaiblir les lignées. La transformation s'effectue selon un rite de passage précis et complexe. De nombreux grands noms de l'histoire mondiale étaient des vampires. On estime qu'1% de la population mondiale serait composé de vampires.

Le caractère des vampires est fortement influencé par leur lignée. Les Moloch se distinguent par leur puissance physique. Ces vampires prennent plaisir à tuer et à détruire. Il leur est très difficile de résister à leur soif de sang. Les Baal sont motivés par leur soif de pouvoir et leur cupidité. Leur vantardise est également une de leur faiblesse. Un Baal ne pourra pas s'empêcher de ramasser des pièces ou même des graines (qui étaient autrefois une valeur monétaire). Les Bélial sont des vampires tourmentés qui éprouvent des remords pour leurs actes passés.

Les vampires possédant des traits et des caractéristiques physiques particulières (canines pointues, yeux violacés, pâleur prononcée, absence de pouls, de transpiration et de respiration), ils ont pour habitude de les dissimuler. Les Déchus n'ont pas besoin de nourriture, à l'exception du sang. Ils ne se reflètent pas dans les miroirs sauf s'ils se sont nourris. Les vampires sont immortels et plus puissants que les mortels (vitesse, force, endurance et sens supérieurs). Ils disposent également de dons surnaturels comme la domination mentale et la transmutation. Les Bélial sont particulièrement doués pour ce dernier don. Les vampires peuvent se transformer en petites créatures pour se dissimuler ou s'enfuir (nuée de chauves-souris, souris, insectes) ou en gros prédateurs pour chasser (dragons, griffons, rapaces…).

Les Protecteurs ont appris que de nombreuses plantes ont des effets répulsifs sur les Déchus : ail, moutarde blanche, anis étoilé, amandier, iris, aloe vera, cataire (herbe à chats), cive, laurier, muscade. La foi véritable agace également les vampires. Conserver une dent ou une mèche de leurs cheveux est aussi une bonne protection. La légendaire épée en argent des Anges les détruit facilement. Les Protecteurs utilisent des balles d'argent ou un pieu pour leur endommager le cœur, puis ils dispersent leurs cendres dans l'eau courante.

Saint Michel est à l'origine de la lignée des Protecteurs. Ces derniers furent aidés au fil des siècles par les loups-garous qui sont les plus féroces ennemis des vampires. Une légende mentionne l'existence de " la Tueuse ", qui se serait alliée à plusieurs reprises aux Protecteurs et aux loups-garous. Ce serait une Bélial ayant maîtrisé sa soif de sang.


Ce beau livre, destiné à la jeunesse, intéressera tous les publics grâce à sa présentation soignée. Les textes sont accompagnés de nombreux fac-similés de documents d'époque : lettres, notes, croquis, peintures, cartes, échantillons. Les auteurs utilisent une mythologie classique, tout en développant une intrigue à travers la correspondance du détective et de la Comtesse.


Le tour du monde des vampires
Les chasseurs de vampires