Vampire Queen Bee
(Jooubachi Vampire Queen Bee)


Manga fantastique,
en 6 tomes

Chigusa Takada

2009 - 2011

Soleil Manga


De récents faits divers alertent l'opinion sur des attaques de vampires… Kagero, un étudiant passionné par les sciences, subit les brimades de certains de ses camarades. Son souhait de devenir plus fort fait sortir Riko de sa torpeur. Cette petite fille étrange est une vampire d'un genre inhabituel. Elle mord Kagero pour en faire son " abeille ouvrière ". L'adolescent est désormais chargé de protéger Riko des " female bees " qui cherchent à l'éliminer…

Cette série comprend six tomes.


Riko est une " Queen bee ", une créature vampire. Sa bague royale lui assure la suprématie sur les " female bees ". Elle peut enfanter en mordant un humain. Elle crée ainsi une " abeille ouvrière ", qu'elle soit à l'origine mâle ou femelle. Lorsque Riko boit le sang de Kagero, son corps devient adulte. Riko a la peau froide, des crocs pointus et des yeux rouges. Sa régénération est quasi-instantanée, elle dispose d'une force accrue et effectue des sauts exceptionnels.

Le sang des " abeilles ouvrières " émet des phéromones mâles qui annihilent toute animosité chez les " female bees ". Cette sorte d'hypnose fonctionne aussi sur les humaines. Afin de s'assurer l'obéissance de Kagero, Riko lui a apposé une marque sur le cœur, désignée comme " l'abeille de sang ". Si Kagero se rebelle, la marque lui infligera une piqûre douloureuse.

Les " female bees " commandent aux chauves-souris. Durant la pleine lune, leurs forces sont décuplées. Contrairement à la " Queen bee ", c'est uniquement durant cette période qu'elles peuvent enfanter et créer une " abeille ouvrière ". Les " female bees " possèdent des facultés exceptionnelles mais leur espérance de vie est plus courte que celle des humains. Certaines prennent des " blood tablets ", une drogue qui les rend plus puissantes mais moins contrôlables.

Kagero rencontre une " female bee " qui s'est inspirée de la Duchesse hongroise Elisabeth Bathory. Elle boit le sang de vierges pour conserver sa jeunesse et la beauté de sa peau.

Chaque type d'abeille dispose de pouvoirs particuliers : commander les animaux, contrôler la volonté des humains, se régénérer rapidement ou encore influer les autres avec ses phéromones. Les abeilles " necromancer " sont capables de ressusciter temporairement les reines du passé.

Une abeille mordue par une autre s'avoue vaincue. Une abeille gagne en puissance en suçant le sang de ses adversaires. Les " bee hunters " sont des assassins spécialement entraînés par l'église pour éradiquer les abeilles. Leur épée empoisonnée en forme de dard est particulièrement redoutable. Afin d'être à la hauteur de leurs adversaires, ces chasseurs ont bu le sang d'anciennes reines. Ils ont ainsi pu acquérir des pouvoirs surhumains et devenir des êtres mi humains, mi abeilles.

Theresia, la Reine Suprême, finit par se réveiller et annonce qu'elle a perdu la mémoire. Elle prend le nom de Reina et intègre le lycée de Kagero. Riko est particulièrement méfiante car la Reine Suprême est réputée pour sa cruauté, tuant ses proies uniquement par plaisir.


La début de ce manga se distingue agréablement des autres productions grâce à ses dessins soignés, sa mythologie originale, et sa lecture distrayante. A partir du deuxième tome, l'auteur cible plus précisément les adolescents avec les poses suggestives des personnages féminins ainsi que le côté plus enfantin au scénario. Dès le troisième tome, le récit est malheureusement desservit par un ton comique trop puéril et un monde manichéen.