Tueuse de vampires
Jane Yellowrock 1
(Skinwalker)


Fantastique et action

Faith Hunter

2009

Panini Books


A la Nouvelle Orléans, Jane Yellowrock est une tueuse à gages spécialisée dans les vampires. Elle accepte de chasser un paria pour Katherine Fonteneau, vampire et tenancière du bordel, " Katie Ladies ". Le paria qui vient de s'attaquer à trois touristes, est surnommé " le mangeur de foie ". Il vide ses victimes de leur sang mais dévorent également certains organes. Jane a bien du mal à conserver sa nature secrète face aux vampires. Cherokee d'origine, Jane Yellowrock est une porteuse de peau, capable de se transformer en animal. Elle cohabite avec " la Bête " qui possède un odorat extrêmement développé ainsi qu'une vision nocturne. Ses deux talents se révèlent très efficaces pour traquer ses proies. La chasseuse doit freiner son attirance pour Léo Pellissier, le vampire à la tête du conseil local…

La série " Jane Yellowrock ", en cours de traduction, comprend actuellement six romans et plusieurs nouvelles.


Les vampires sont également appelés les Mithréens. Les sorcières et les vampires avaient révélé leur existence aux humains en 1962, après l'affaire de Marilyn Monroe qui avait tenté de mordre le Président. Les autres créatures surnaturelles ont préféré rester dans l'ombre. Les vampires sont organisés en conseils locaux. La Nouvelle Orléans est régie par sept clans. Les conseils déterminent les orientations financières, les relations avec les humains, la législation de la communauté ou encore la régulation des domestiques et des esclaves.

La " PsySG " (section gouvernementale chargée du respect de la loi psychométrique) compilent les informations sur les êtres surnaturels. Certains de leurs membres utilisent des "compteurs psychomètres" pour détecter les créatures surnaturelles. Cet équipement coûteux n'est utilisé que par les organismes fédéraux.

Jane Yellowrock emporte tout un arsenal lors de ses chasses : fléchettes d'argent, crucifix, pieux à pointe d'argent, eau bénite. Les vampires craignent particulièrement les symboles chrétiens et la lumière du soleil.

Généralement minces, les vampires sont très pâles lorsqu'ils ne se sont pas nourris de sang. Ils possèdent des ongles acérés et des canines rétractables. Quand ils sont en danger ou en colère, leurs yeux sont injectés de sang. Leurs capacités physiques sont supérieures à celles des humains (agilité, vitesse, force). Ils prennent parfois une pose immobile totalement inhumaine. Leur salive provoque des spasmes dans les artères et les veines de leurs proies. Lorsque le vampire retire ses crocs, les plaies se referment sans laisser de trace. Les vampires ne révèlent l'emplacement de leur antre diurne qu'à leurs proches ou leurs amants.

En cas de blessures graves, les amis et partenaires offrent leur sang au blessé lors d'un rite de guérison. Le vampire blessé restera sous terre pour un temps indéfini. Les jeunes vampires ou novices ne peuvent pas fréquenter les lieux publics sans savoir maîtriser leur soif. Boire trop ou tuer sa proie est une erreur de débutant très mal vue au sein de la communauté. Les vampires donnent parfois de leur sang à des mortels, appelés les domestiques ou esclaves nourriciers. Les domestiques sont des employés rémunérés, tandis que les esclaves ne vivent que pour l'ivresse de la morsure. Ces derniers ont souvent plusieurs maîtres. Le sang de vampire possède des vertus curatives et développe l'espérance de vie des mortels ainsi que leurs sens et leur vitesse. Le système récent de donneur par internet est jugé néfaste par les anciens vampires. Mis en place dans quelques grandes villes, cet échange de sang contre de l'argent ne permet pas aux vampires de trouver l'équilibre émotionnel qui s'établi notamment avec les domestiques.


Même si cette bit-lit ne révolutionne pas le genre (héroïne combattante, communauté de vampires bien organisée, action située en Louisiane), le récit est soigné et bien mené. Les passages où l'héroïne est transformée sont bienvenus. Je regrette simplement que les personnages annexes ne soient pas plus charismatiques.


Croix de sang, la (Jane Yellowrock 2)

La bit lit