Vampire girl vs
Frankenstein girl
(Kyûketsu Shôjo tai
Shôjo Furanken)

Film d'horreur gore

Yoshihiro Nishimura et
Naoyuki Tomomatsu

2009

Yukie Kawamura, Takumi Saitô,
Eri Otoguro


Au Japon, pour la St Valentin, les jeunes filles offrent des chocolats aux garçons qu'elles aiment. Monami, une nouvelle élève effacée, offre un chocolat à Jyugon. Elle y a ajouté quelques gouttes de son sang de vampire, pour que le jeune homme se transforme en demi-vampire. Keiko, la fille du professeur Furano, avait déjà jeté son dévolu sur Jyugon. Le Professeur Furano, qui se prend pour le Dr Frankenstein, mène des expériences de nécromancie dans les sous-sols…

Monami détient ses pouvoirs de la cape de sa mère qu'elle porte en permanence. Elle dispose de capacités physiques hors norme (sauts, force, endurance) et de dons surnaturels (visualiser le système circulatoire des mortels, voler, créer des armes avec son propre sang). Monami supporte la lumière du soleil, même si elle préfère rester à l'infirmerie durant les jours très ensoleillés. Lorsque la vampire est en colère, ses yeux deviennent jaunes. Monami est accompagnée d'Igor, son serviteur, qui s'occupe de se débarrasser des corps de ses victimes. Après avoir bu à plusieurs reprises le sang de Monami, Jyugon partage également ses souvenirs. A la différence des vampires de naissance, les humains transformés ont une durée de vie limitée.

Sanguinolent à outrance, et parfois jusqu'à l'absurde, ce film critique à demi-mot la société japonaise. Certaines scènes frisent le ridicule, notamment lorsque Frankenstein Girl vole comme un hélicoptère grâce à des morceaux de corps au-dessus de sa tête ! Ce film, aux personnages hystériques, est un peu trop étrange pour moi…