Les Radley
(The Radleys)


Roman fantastique

Matt Haig

2010

Le Livre de Poche


Les Radley, situés au 17 Orchard Lane de la petite ville de Bishopthorne en Angleterre, sont loin d'être une famille normale. Pour intégrer la société humaine, Helen et Peter ont décidé de brider leurs instincts de vampires. Leurs enfants, Rowan et Clare, ne sont pas au courant de leur nature véritable. Un jour, incapable de refreiner un désir de sang, Clare tue brutalement un de ses camarades qui l'agressait. Contre l'avis de sa femme, Peter fait appel à son frère Will …


Les vampires se séparent en deux catégories : les abstinents et les pratiquants.

Les abstinents disposent d'un manuel pour éviter de craquer. Leur chimie cérébrale étant affectée par le manque de sang, les abstinents sont plus enclins au suicide. Même si ces vampires mangent beaucoup de viande peu cuite, ils souffrent souvent de crises de SSI (soif de sang irrépressible) et de SMP (syndrome de migraine permanente). Rowan n'arrive à dormir que quelques heures par nuit. Il est fatigué durant la journée et souffre d'une faim insatisfaite. Allergique au soleil, il doit se badigeonner de crème solaire. Clare a décidé de suivre un régime végétalien qui la rend de plus en plus faible et malade.

Les pratiquants boivent du SV (sang de vampire, plus consistant que celui des humains) qui renforce les pouvoirs et se conserve parfaitement en bouteille. Les pratiquants ne souffrent d'aucune des limitations dues au sevrage. Leurs sens sont accrus, et ils disposent d'une force supérieure, d'un pouvoir de suggestion et d'une capacité à voler. Ils sont particulièrement résistants aux drogues.

Les vampires ne sont pas immortels mais peuvent vivre plusieurs siècles. Les pratiquants vivent plus vieux que les abstinents. Le vampirisme est héréditaire, mais se transmet également par la conversion (un échange de sang). Le converti éprouve de forts sentiments envers son créateur. La peau des vampires est plus pâle que la normale et leurs crocs sont rétractables. Les animaux les fuient. Les vampires ne supportent pas l'ail.

7000 vampires ont été comptabilisés en Angleterre. L'UPSN (Unité des Prédateurs Sans Nom) est une unité spéciale des forces de police, basée à Manchester. Elle est chargée de contrôler et de réguler la population de vampires. L'UPSN est en contact avec des membres clés de la communauté vampirique, la Société Shéridan. Ces vampires leur fournissent une liste d'intouchables.


Cet écrivain britannique plonge les vampires dans le monde contemporain. Comment des créatures assoiffées de sang pourraient-elles vivre comme tout le monde, dans une banlieue banale ? J'ai apprécié les réflexions de l'auteur sur ce point et sa mythologie, ainsi que son style très dynamique.