The vampire seduction
handbook



Guide en anglais

Scott Bowen

2009

Skyhorse Publishing


Luc Richard Ballion, né en 1753, est un vampire. Il revient sur sa vie sentimentale avec les femmes mortelles. La conversion en vampire de ses amantes fut rare, et mûrement réfléchie. Sa confession décrit les avantages et les inconvénients pour une mortelle de nouer une relation amoureuse avec un vampire, les moyens pour pimenter la liaison, des questionnaires et, pour finir, les techniques pour rompre.

Scott Bowen avait déjà publié en 2008 l'étude " Guide de survie parmi les vampires".


Les vampires descendent de la race humaine. Leurs gènes ayant mutés, ils ont désormais besoin de sang pour survivre. Ils sont vivants mais leur peau est froide et dure. Les vampires possèdent des capacités physiques accrues (force, endurance, sens, vision nocturne) ainsi qu'un magnétisme animal. Les vampires sont stériles et ils ne risquent guère de transmettre des maladies à leurs partenaires. Ils craignent le soleil qui les brûle. Les vampires vivent en solitaire ou en groupe. Ils utilisent des symboles pour marquer leur territoire ou désigner un mortel comme le leur.

Ils mordent leurs proies ou utilisent des aiguilles. La majorité des vampires ne tue pas leurs proies et boit uniquement par petites quantités. L'odeur et le goût du sang sont les plaisirs les plus intenses pour les vampires. Ils sont capables de se nourrir de sang animal, mais sans en retirer la même intensité. Les transformations en vampire sont rares, le vampire devant éprouver une réelle passion ou une grande admiration pour le mortel. Pour ce faire, le vampire boit un tiers du sang de son partenaire puis lui transfuse son propre sang. Pendant 4 à 5 jours, l'humain alterne alors pertes de conscience et réveils, le temps que chaque cellule de son corps se restructure.

Le vampire a pour habitude de faire la cour à la mortelle qui l'intéresse pour développer son attirance et lui faire accepter sa nature. S'il s'absente, le vampire donne à sa partenaire un objet personnel ou pratique un mélange de sang. Les mortelles apprécient la patience et la prévenance de leur amant vampire. Elles doivent tenir compte de son manque de ponctualité, du fait des contraintes de sa nature (il vit la nuit, doit se nourrir et garder son existence secrète au sein de la société humaine). Très protecteur, le vampire espionne souvent sa partenaire humaine.


Tout comme " The vampire survival guide ", la présentation et le format de ce guide sont soignés mais la lecture est, hélas, fortement rébarbative !


Guide de survie parmi les vampires