Vampireville



Jeu vidéo d'aventure,
en anglais

Denis Konovalov

2010

Nevosoft


Vous êtes Michael, un notaire chargé de la vente du Château de Malgray. N'ayant pas d'héritier depuis près d'un siècle, le domaine est à vendre. Vous apprenez avec appréhension que votre prédécesseur est devenu fou avant la signature du contrat. Vous ne tardez pas à faire la connaissance des différents employés de maison : fantômes et vampires !

Entre les scènes d'observation et d'objets à trouver, la partie est ponctuée de minijeux et d'énigmes. La durée de vie du titre est assez longue, car ce titre propose de nombreuses cinématiques entièrement doublées. Michael, le héros, a le visage de Keanu Reeves - sans doute un clin d'œil au film " Dracula " de Coppola.

Les vampires se distinguent par une pâleur prononcée et des canines pointues. Les habitants du Château de Malgray se fournissent en sang aux abattoirs ou parfois dans les hôpitaux. Les vampires ne craignent pas l'ail, ne sont jamais malades et peuvent guérir un mortel en le mordant. Pour être transformé en vampire, il doit y avoir un échange de sang. Le sang du mortel doit absolument être du même type que celui du vampire, au risque de mourir pour de bon.

Les vidéos de transition sont de très bonne qualité : voix intéressantes, graphismes soignés, nombreux vampires. Le gros défaut de " Vampireville " est de devoir cliquer au hasard, car des éléments du décor peuvent dissimuler des objets non visibles. Des plus, les énigmes sont parfois un peu tirées par les cheveux.