Opapatika,
les immortels
(Opapatika)


Film d'action

Thanakorn Pongsuwan

2007

Shahkrit Yamnarm...


Cinq opapatikas sont les proies de leur doyen, Maître Sadok, qui veut s'approprier leur énergie.

Le titre américain de ce film thaïlandais est " Demon warriors ".

Après s'être suicidés, quelques rares humains deviennent maudits et se réincarnent en opapatika. Seuls les opapatikas sont capables de se distinguer les uns des autres. Chacun dispose d'un talent spécifique (lecture des pensées, dédoublement, agressivité nocturne, visualisation des points faibles de ses adversaires, création d'illusions) ainsi qu'un désavantage qui s'accroît lorsqu'ils utilisent leur pouvoir. Le don ultime, très convoité par Sadok, est l'immortalité. En assimilant le sang et en dévorant le cœur d'autres opapatikas, Sadok a rallongé son espérance de vie. Bien que possédant des capacités physiques accrues par rapport aux mortels, les opapatikas restent tourmentés par leurs péchés.

Bien que le jeu des acteurs soit bon et les scènes d'action très efficaces (avec des combats assez gores), ce film souffre d'un découpage bizarre. Malgré une voix-off narrative, le scénario reste embrouillé car les explications n'arrivent qu'à la fin du film. La mythologie des opapatikas met en avant un thème folklorique rarement abordé au cinéma : le retour à l'état de vampire des suicidés.