Requiem pour un vampire



Film érotico-fantastique

Jean Rollin

1971

Marie-Pierre Castel, Mireille Dargent,
Dominique Toussaint…


Le film démarre sur une course poursuite en voiture avec échange de coups de feu. Deux filles, déguisées en clown, parviennent à s'échapper jusqu'à un cimetière de campagne. Marie et Michelle vont rencontrer une vampire. Piégées dans le château du dernier grand vampire, ces deux vierges vont être initiées pour devenir à leur tour des vampires. Marie et Michelle doivent ramener une victime…


" Requiem pour un vampire " est le quatrième film vampirique de Jean Rollin, après " Le viol du vampire " de 1967, " La vampire nue " et " Le frisson des vampires " de 1970. Ce réalisateur français a tourné beaucoup de films fantastiques, dont la plupart mettent en scène des histoires de vampires du même genre : " Lèvres de sang " en 1975, " Les deux orphelines vampires " en 1997 et " La fiancée de Dracula " en 2002. Dans les années 90, il a également publié une série de romans ayant pour héroïnes " Les orphelines vampires ".

Le personnage de Marie est interprété par une actrice fétiche du réalisateur, Marie-Pierre Castel, qu'on retrouve dans " La vampire nue ", " Le frisson des vampires " ainsi que dans " Lèvres de sang ". Catherine, sa jumelle, joue dans " La vampire nue ", " Lèvres de sang " et " La fiancée de Dracula ".


Les pouvoirs du dernier vampire se sont affaiblis au fil des âges. La transformation de ses descendants est incomplète. Seule Erika possède des crocs comme lui. Les vampires ont un visage blafard et peuvent se transformer en chauve-souris. Certains possèdent un don d'hypnose. Les vampires craignent la lumière du jour et se reposent dans un cercueil. En cas de danger, ils sont capables de sortir de leur sommeil diurne. Les victimes non vierges sont vidées de leur sang. Un sortilège ramène toujours Marie et Michelle au château.

La plupart des scènes sont sans parole et souffrent de longueurs (notamment celles où on voit les deux filles marcher dans la campagne) ! Jean Rollin propose son film le plus visuel avec ses thèmes de prédilection : cimetière, château, chauves-souris et décors macabres. La nudité est également plus présente avec des victimes dénudées et malmenées par des " hommes des cavernes " vampires ! Au final, ce film m'a particulièrement ennuyée.


Deux orphelines vampires, les
Fiancée de Dracula, la
Frisson des vampires, le
Vampire nue, la
Viol du vampire, le

Anissa (Deux orphelines 2)
Voyageuses, les (Deux orphelines 3)

Jean Rollin
Le pire du pire