Drácula
" version espagnole "


Film d'horreur en N&B,
en espagnol

George Melford

1931

Carlos Villarías, Lupita Tovar


Dans les Carpates, les villageois déconseillent à un étranger de voyager de nuit jusqu'au Col de Borgo. Pour la population locale, ce trajet est d'autant plus dangereux que c'est la nuit de Walpurgis, où les morts sortent de leur tombe pour sucer le sang des vivants ! Les villageois sont terrifiés lorsque cet étranger leur annonce avoir rendez-vous avec le Comte Dracula…

Ce film fut tourné de nuit, parallèlement à la production américaine de Tod Browning avec l'acteur Bela Lugosi. Les studios Universal tiraient la moitié de leurs revenus des marchés internationaux. Il leur était plus facile, et moins coûteux, de tourner le même film en plusieurs langues en utilisant les même décors. A la différence des américaines, plus réservées, les actrices latines portent des déshabillés et de grands décolletés.

Le Comte est l'archétype du vampire classique, vêtu d'un costume sombre et d'une grande cape. Durant la journée, Dracula se repose dans un cercueil contenant de sa terre natale. Il peut se transformer en fumée, commander aux rats, hypnotiser ses proies et employer la télékinésie. Ses victimes s'affaiblissent par les pertes de sang et répondent inconsciemment à son appel. Par son emprise mentale, le Comte leur fait oublier sa venue. Ses morsures laissent deux marques blanches discrètes avec le centre rouge. En donnant son sang, il transmet son immortalité. Le vampire, décrit par le Professeur Van Helsing comme le non-mort, craint les croix et les fleurs d'ail. Il ne possède pas de reflet.

Carlos Villarías, qui interprète Dracula, a davantage l'air d'un fou que d'un personnage inquiétant ! Je n'ai pas du tout été convaincue par Pablo Álvarez Rubio dans le rôle de Renfield, bien en dessous de Dwight Frye dans la version américaine.


Dracula (Tod Browning)
Dracula