Du vent dans les veines



Roman fantastique

Jean Chose

2009

Editions Velours


Joshua et son pote Jessy participent à des soirées londoniennes, où les drogues et le sexe sont monnaie courante. Joshua tombe sous le charme d'une fille à l'odeur de vanille. Obnubilé par cette inconnue, il fera tout pour la retrouver. A Naples, un clochard sort de sa torpeur en croisant Anissa. Depuis plus de 50 ans, ce vampire vivait dans un état second. Il se présente à elle sous le nom de Livio…

Les vampires possèdent des dents acérées, une salive cicatrisante et une vision nocturne. Certains se nourrissent de sang animal, mais ils ne boivent ni ne mangent d'aliments. S'ils ne se nourrissent pas, leur corps devient froid. Les vampires ne craignent ni le froid ni les lieux saints. Ils ont des capacités physiques accrues (vitesse, force, sens, sauts, escalade). Le soleil les brûle, et à l'approche du jour, ils tombent en torpeur. Pour passer inaperçus, de nombreux vampires ont appris à ne plus tuer et à fréquemment changer de villes. Ils peuvent transformer les humains en leur donnant une grande quantité de leur propre sang. Une petite quantité procurera un don de double vue, qui permettra aux mortels de voir les esprits. Lorsqu'un vampire tue un humain, l'âme de sa victime l'accompagne (elle ressemble à une sorte de spectre noir). Les vampires peuvent leur donner une forme et les commander.

A travers la métaphore du vampirisme, ce roman initiatique présente le parcours de différents adolescents. Même si les héros sont des adolescents, les nombreuses scènes de violence et de sexe - jusqu'aux tendances nécrophiles de Joshua ! - ciblent un public adulte. Les personnages découvrent l'amour, la jalousie, les trahisons ou encore la difficulté de s'affirmer. L'auteur nous montre des adolescents sans repères ni éducation parentale, qui recherchent des plaisirs rapides.