Les deux orphelines
vampires



Film érotico-fantastique

Jean Rollin

1997

Alexandra Pic, Isabelle Teboul


Henriette et Louise, deux jeunes aveugles, ont été élevées dans un orphelinat. Elles sont adoptées par le Docteur Ennery, qui ignore leur double personnalité. La nuit, les deux orphelines voient parfaitement car ce sont des vampires !

" Les deux orphelines vampires " est le septième film vampirique de Jean Rollin. Ce réalisateur français a tourné beaucoup de films fantastiques, dont la plupart mettent en scène des histoires de vampires du même genre : Le viol du vampire " de 1967, " La vampire nue " et " Le frisson des vampires " en 1970, " Requiem pour un vampire " de 1971, " Lèvres de sang " en 1975 et " La fiancée de Dracula " en 2002. Durant les années 90, il a également publié une série de romans ayant les orphelines vampires pour héroïnes.

Les deux orphelines vampires n'ont que de vagues souvenirs de leurs vies passées. Elles se souviennent qu'après chaque mort violente, elles ressuscitent et voyagent toujours ensemble. Aveugles durant la journée, elles voient parfaitement la nuit, dans des teintes bleutées. Elles possèdent des crocs rétractables ainsi qu'un reflet. Le sang les régénère ; les croix ainsi que les lieux saints restent sans effet sur elles. Les deux orphelines vampires rencontrent une goule, qui se nourrit de cadavres, ainsi que La Demoiselle de la Nuit. Cette dernière, également une vampire, chasse en solitaire. Elle possède de grandes ailes de chauve-souris qui lui permettent de voler. Le jour, cette vampire est inconsciente.

A la différence de ses précédents films, Jean Rollin a voulu mettre en place un scénario bien défini. Cette tentative est ratée car le film, basé sur les multiples sorties nocturnes des héroïnes, tourne en rond. Le réalisateur reprend par moment son style contemplatif, à travers certaines scènes sans paroles, ainsi que ses thèmes favoris (notamment le cimetière de nuit). Je ne suis pas convaincue par les deux actrices, qui ont un réel problème de justesse de ton.


Fiancée de Dracula, la
Frisson des vampires, le
Requiem pour un vampire
Vampire nue, la
Viol du vampire, le

Anissa (Deux orphelines 2)
Voyageuses, les (Deux orphelines 3)


Jean Rollin