Smarra ou
les démons de la nuit


Nouvelle d'épouvante

Charles Nodier

1821

Recueil " Vampires : Histoires
à donner la chair de poule ",
Succès du Livre Jeunesse


Lorenzo rêve qu'il est Lucius, vivant dans l'antique Thessalie. Il y découvre que son ami Polemon est tombé sous l'emprise de la sorcière Méroé. Polemon lui raconte les souffrances et les tourments qu'il ressent toutes les nuits. La sorcière l'avait puni pour avoir espionné ses enchantements. Elle le livre à son favori, Smarra…

Charles Nodier eut un rôle important dans le mouvement romantique et fut le précurseur du roman fantastique en France. En 1820, il avait adapté au théâtre le roman " Dracula " sous le titre " Le vampire ". " Smarra " est un texte sans précédent, basé sur le thème du cauchemar. Une adaptation en bande dessinée est parue en 2009.

Les vampires et les démons craignent la lumière du soleil ainsi que celle des hommes. Smarra possède des mains griffues plus dures que l'acier. Il boit le sang comme les sangsues.

L'auteur utilise un style alambiqué, aux phrases inutilement complexes. Ce témoignage onirique, d'un homme rêvant d'un autre homme évoquant l'histoire d'un troisième personnage, est au final assez embrouillé.


Horla, le (Flammarion)
Horla, le (Gallimard)
Mille et un fantômes, les
Morte amoureuse, la
Smarra
Tic, le