I am legend



Comic en anglais

Steve Niles, Elman Brown

1991

IDW Publishings


Robert Neville semble être le seul rescapé d'une épidémie. Tous les habitants de sa ville ont été transformés en créatures assoiffées de sang. Durant la nuit, il se barricade chez lui, hors de portée de ces vampires. Chaque jour, il effectue les mêmes rituels : vérifier les barricades, remettre des guirlandes d'ail aux portes et aux fenêtres, fixer des miroirs aux murs, préparer des pieux. Il veille à ne pas oublier l'heure exacte du coucher du soleil pour regagner sa maison à temps. Le rescapé souffre de la solitude, de cette routine quotidienne et de la perte de ses proches. Il tente de trouver l'origine de l'épidémie…

Ce comic de 240 pages est une adaptation fidèle du roman " Je suis une légende " de Richard Matheson. Ce roman a également été adapté à plusieurs reprises au cinéma : " The last man on Earth " en 1964, " The Omega man " en 1971 et " I am legend " en 2007. Une adaptation plus libre, " I am Omega ", est également sortie en 2007. Le scénariste Steve Niles est également l'auteur des comics " 30 jours de nuit ".


Il existe deux sortes de vampires : les vivants (dont le cœur bat, qui respirent) et les morts. Ils souffrent tous d'une soif de sang irrépressible. S'ils ne trouvent pas d'humain, ils s'attaquent entre eux et vident généralement une femme de son sang. Leurs crocs sont effilés. Les femmes vampires cherchent à aguicher Neville pour qu'il sorte. Les vampires ne supportent ni l'ail, ni les miroirs, ni la lumière du soleil. La croix ne fonctionne que sur ceux qui étaient croyants de leur vivant. Les vampires entrent en torpeur durant la journée. Les blessures par balles sont inefficaces. Neville les détruit avec des blessures plus profondes, à l'aide d'un pieu.

Robert Neville a compris que le vampirisme venait d'un bacille. Les spores se sont propagées avec le vent, rendant les victimes extrêmement pâles et faibles. Le bacille touche également les animaux. Neville pense savoir d'où vient sa propre immunité : il avait précédemment été mordu par une chauve-souris vampire.


Niles et Brown ont parfaitement réussi à retranscrire les sentiments du héros. Les dessins s'accordent au récit, sombre et désespéré.


Je suis une légende
Je suis une légende
Last man on earth, the
Survivant, le

Saga "Je suis une légende"