Blood : the last vampire



Animé d'action

Hiroyuki Kitakubo

2000


Saya est une hybride qui tue les chiroptériens pour le compte d'une organisation secrète. Avec un sabre aiguisé, elle découpe en un temps record ces créatures assoiffées de sang. Elle se voit attribuer une mission dans une base américaine…

Cet animé, d'une quarantaine de minutes, était à l'origine prévu sous la forme de trois OAV (manque de temps et de budget). Il est complété par un manga one-shot éponyme, paru la même année. La saga comprend également un roman de Mamoru Oshii, " La nuit des prédateurs " paru en 2000, ainsi qu'un film " Blood : the last vampire " sorti en 2009. Un jeu vidéo, sorti uniquement au Japon en 2000, fait suite au succès de l'animé. Deux nouvelles séries de mangas ont été traduites en français : " Blood + " (5 tomes, série terminée) et " Blood + Adagio " (2 tomes, série terminée).


Les chiroptériens ont réussi à s'infiltrer dans toutes les couches de la société. Ils cachent leur forme monstrueuse (visage bestial, griffes, crocs, yeux rouges, grandes ailes) sous une apparence commune et se nourrissent de sang humain. Leur force ainsi que leurs sens sont accrus : ils sont notamment sensibles à l'odeur du sang. Ils peuvent grimper aux murs et aux plafonds. Les chiroptériens ont pour habitude d'entrer en hibernation pour en sortir plus puissants. Pour les détruire, Saya leur fait perdre une grande quantité de sang à travers un minimum de blessures.

Saya est la dernière représentante de la race originelle. Elle apparaît sur une photographie de 1892, portant l'annotation " vampire ".


Bien que cet animé soit de bonne qualité, le spectateur reste sur sa faim quant à l'origine des créatures et de l'héroïne. La lecture du manga éponyme est donc conseillée pour en savoir plus.


Blood : the last vampire
Blood : the last vampire (live)