Evermore
Eternels 1


Romance fantastique,
pour adolescents

Alyson Noël

2009

Michel Lafon


A 17 ans, Ever se sent très seule. Ses parents et sa sœur sont morts dans un accident de voiture. Cet événement a changé radicalement sa vie, car la jeune fille perçoit désormais les auras et voit même les morts. Riley, sa défunte sœur, lui rend ainsi fréquemment visite. Ever, ayant développé un don de télépathie, est souvent submergée par le flot de pensées de ses camarades. Elle est ensorcelée par un nouvel élève, Damen Auguste. Le jeune homme ne possède pas d'aura, comme les morts. Sa présence apaise ses pensées et ses souffrances. Ever se rapproche peu à peu de Damen, mais ce dernier semble flirter avec d'autres. Un soir, elle le voit en compagnie de Drina…

Cette série, toujours en cours de publication, comprend quatre tomes.

Damen se présente comme un immortel et se différencie des vampires qui sont des créatures fictives. Les immortels possèdent la faculté de se déplacer dans plusieurs dimensions. Leurs capacités physiques sont accrues (vitesse, force, régénération instantanée) ainsi que leurs aptitudes psychiques (lecture des pensées, influence sur les souvenirs, endormissement). Avec l'expérience, les immortels apprennent à dissimuler leurs pensées aux autres immortels. Damen peut créer des objets physiques comme des tulipes rouges, symbolisant son amour éternel pour Ever. Les sentiments que les immortels ressentent ont un fort impact sur leur puissance : l'amour rend tout puissant, tandis que le desir de vengeance affaiblit. Damen ne mange pas beaucoup mais il boit une boisson de couleur rouge. C'est en buvant de ce liquide qu'un humain peut devenir un immortel. Dans les milieux gothiques, les humains qui laissent les autres sucer leur sang sont appelés les donneurs ou " codépendants ".

Ce roman commence très fort, mais l'intérêt retombe malheureusement à cause des nombreuses scènes en classe. Le chassé-croisé amoureux est plutôt mal rendu à mon goût. Davantage d'intimité aurait été la bienvenue, ainsi que moins de naïveté de la part de l'héroïne. Les lectrices adolescentes, aimant les relations amoureuses des sagas " Twilight " ou " La communauté du Sud ", apprécieront.

Bring me to life

La bit lit