Twilight secret,
le phénomène de A à Z


Etude

Laurent Courau

2009

Editions du Rocher


Le personnage du vampire est présent dans tous les registres de la culture populaire. Depuis les ventes fructueuses de la saga " Twilight ", l'ennemi d'hier est devenu l'ami ou l'amant. Dangereux, le vampire est doté de pouvoirs surnaturels et d'une beauté fascinante, faisant de lui un super-héros un peu sombre. Sa nature tourmentée est proche des doutes de bien des humains (notamment dans les " Chroniques des vampires ", d'Anne Rice). Par le passé, le vampire incarnait le Mal. De nombreux serial-killers, ainsi que certaines figures historiques, furent affublés du sobriquet de " vampire " par les journalistes. Avec son roman " Dracula ", Bram Stoker créa l'archétype du vampire moderne. Ce monstre ne cessa d'évoluer par le biais de la littérature puis du cinéma, pour finir par entrer dans la culture de masse. Le film " Génération perdue " influa sur les adolescents en montrant des vampires d'apparence jeune et rebelle. Le vampire fait dorénavant partie intégrante de la société humaine moderne (sujet bien présenté dans le jeu de rôle " Vampire la Mascarade "). Il connaît également un véritable succès dans la littérature sentimentale, qui propose des scénarios maîtrisés et stéréotypés. L'auteur présente enfin la vie de Stephenie Meyer, ainsi que les informations essentielles concernant la saga (biographie des acteurs et de leurs personnages).


Laurent Courau plongea dans l'univers des vampires à l'âge de 11 ans avec " Le Bal des Vampires " de Polanski. Il est le créateur du site " La spirale ", sur les contre-cultures et subcultures contemporaines. Depuis le milieu des années 90, il enquête sur les subcultures, notamment celle des vampyres. Il a réalisé l'étude " Vampyres, quand la réalité dépasse la fiction " en 2006 ainsi que le film documentaire " Vampyres " en 2007. " Twilight secret, le phénomène de A à Z " est présenté comme un dictionnaire.

Le site " blog.vampirisme.com " propose une interview très intéressante de Laurent Courau qui revient sur son enquête sur les vampyres ainsi que ses motivations pour l'écriture de " Twilight secret ". Laurent Courau avoue que cet ouvrage est un " accident ". Il accepta le contrat sans connaître l'univers de Twilight, le croyant plus proche de la série " True Blood ". En professionnel il lu toute la saga et visionna le premier film (le deuxième n'étant pas sorti à cette période).

Pour Laurent Courau, Twilight est un outil marketing parfait : proche de la littérature à succès à l'eau de rose (ce secteur assure les meilleures ventes dans l'univers du livre), avec une touche de fantastique attractive. La saga est tellement lisse - tout comme son auteur - qu'il lui a été difficile de faire ressortir des informations intéressantes. Cet univers est tellement médiatisé, et parfaitement calculé, qu'on peut s'interroger sur l'authenticité de certaines anecdotes, notamment l'inspiration originelle de Stephenie Meyer (un rêve), puis son premier contrat signé pour 750.000 dollars ou encore l'affirmation que son cinquième tome avait été piraté.


Carlisle Cullen, né à Londres en 1640, apprit à se nourrir de sang animal pour continuer à vivre. Il transforma Edward (né en 1901 à Chicago, Illinois) pour le sauver de la grippe espagnole ; Esmée (née en 1895 à Colombus, Ohio) après une tentative de suicide et Rosalie (née en 1915 à Rochester, New-York). Sur les souhaits de Rosalie, Carlisle transforma Emmett, blessé par un ours. Alice (née en 1901 à Biloxi, Mississipi) et Jasper rejoignirent par la suite le clan " végétarien " des Cullen. Edward a le don de lire dans les esprits (à l'exception de celui de Bella), Jasper interfère avec les humeurs, tandis qu'Alice a des visions prémonitoires.

Les vampires du clan Volturi interdisent de transformer des enfants, car ils sont imprévisibles et incontrôlables. Les yeux des nouveau-nés ont une teinte rouge vif qui deviendra plus profonde avec les années. Ceux des Cullen ont une teinte dorée, car ces vampires ne boivent plus que du sang animal. Les vampires ont une peau à l'éclat adamantin qui, exposée en plein soleil, s'illumine. Leur beauté surnaturelle leur permet d'attirer leurs proies. Ils ne craignent pas l'ail, le pieu ou encore les objets religieux. Pour les détruire, il faut être assez fort pour les démembrer puis brûler leurs restes. Les vampires ne respirent plus et ne dorment plus, mais possèdent un reflet. Leur capacités physiques (force, agilité, vitesse, sens) sont hyper développées. Les vampires se regroupent généralement en petits clans comme ceux d'Amazonie, d'Egypte, d'Irlande, de Roumanie… Avec une imposante garde rapprochée, les Volturi sont les plus puissants. Leur loi fondamentale est : l'existence des vampires doit rester secrète.

Bella apprend la légende Quileute des Sang-froids par Jacob. Ephraïm Black, l'arrière grand-père de Jacob, fut l'instigateur du traité avec le clan des Cullen. Les loups-garous laissent les vampires en paix si ces derniers n'attaquent pas d'humains et ne franchissent pas le territoire indien. Les Quileutes mâles se transforment en loup-garou à l'approche de vampires.


Cette étude cible les enfants et les adolescents. Je ne vois pas vraiment l'intérêt d'y faire figurer certaines références n'ayant pas de relation directe avec le mythe (IVG, base-ball, universités, abstinence, ou encore… blague de blondes !). Je pense que l'auteur, " piégé " par son engagement à réaliser cet ouvrage, a dû faire un peu de remplissage. Ce dictionnaire Twilight propose tout de même quelques anecdotes intéressantes : les inspirations de Stephenie Meyer, les notions de base du mythe du vampire ou encore les références mythologiques. J'ai particulièrement apprécié les interviews des créatrices des principaux blogs spécialisés sur ce sujet, qui créèrent et relayèrent le buzz en France.


Fascination (Twilight 1)
Tentation (Twilight 2)
Hésitation (Twilight 3)
Révélation (Twilight 4)

Fascination (Twilight 1)
Tentation (Twilight 2)
Vampyres

Guide de Twilight de A à Z, le
Twilight décrypté
Vampyres