La fascination
des vampires


Etude

Jean Marigny

2009

Klincksieck


Le vampire est une figure légendaire importante dans la littérature et le cinéma, mais également dans les arts. Pourquoi un thème aussi rebattu et peu original continue-t-il à susciter l'engouement du public ? Pourquoi Bram Stoker a-t-il toujours une telle notoriété ? Le vampire est lié au sang, au sexe, aux fantasmes sadomasochistes et aux craintes des populations. Le sang et la vie sont des thèmes qui nous préoccupent et soulèvent des questions fondamentales dans notre existence. Le cinéma et la littérature lui ont apporté une nouvelle légitimité. Actuellement - et notamment aux USA - la quantité prime sur la qualité avec de nombreuses séries de livres beaucoup moins intéressantes qu'un roman, voire une nouvelle.

Jean Marigny nous propose un tour d'horizon complet sur le vampirisme (folklorique, chauves-souris, serial-killers, nécrophiles, tyrannie et vampires psychiques, noms de vampires du monde entier, bestiaire vampirique, poésie et femmes fatales, théâtre, arts, bandes dessinées, jeux de rôle, genres littéraires, styles d'écriture…) ainsi qu'une bibliographie et une filmographie.


Jean Marigny, ancien professeur de littérature anglo-saxonne, a publié plusieurs ouvrages sur les vampires, sujet qu'il affectionne : " Histoires anglo-saxonnes de vampires " de 1978, " Le vampire dans la littérature anglo-saxonne " de 1985, " Sang pour sang, le réveil des vampires " de 1993, " Le vampire dans la littérature du 20ème siècle " de 2003, " Dracula, prince des ténèbres " de 2009, "Vampires : de la légende au mythe moderne" de 2011.

Cette étude est présentée dans la collection " 50 questions ".


L'image du vampire au cinéma et dans la littérature est différente de celle du vampire folklorique. Du 12ème jusqu'au 17ème siècle, ce mort-vivant tangible suce le sang par la peau et ne posséde pas de crocs (invention du cinéma en 1958). Le vampire du folklore se caractérise par un teint cramoisi, des poils sur les paumes des mains, des sourcils qui se rejoignent, une queue courte et velue ainsi que deux cœurs. Selon la croyance chrétienne, le vampire n'a pas d'âme et craint donc les symboles religieux. Ses pouvoirs surnaturels le rendent redoutable.

Le mot " vampire ", d'origine slave, est apparu au 18ème siècle. En 1928, Montague Summers est le premier a évoquer le vampirisme psychique. Le vampire est présent dans toutes les mythologies du monde : la déesse Lilith (2000 ans avant notre ère), l'ekimmu assyrien et babylonien (6000 ans avant notre ère), les entités gréco-latines qui sucent le sang ou épuisent la virilité. Le vampire est un être surnaturel assoiffé de sang ou de force vitale. D'origine divine, il peut également être un esprit malin ou encore un humain devenu vampire après sa mort. Les " cadaver sanguisugus ", vampires sévissant sur les Iles britanniques durant les 11ème et 12ème siècles, sont à l'origine du mythe moderne. Peu de vampires furent signalés dans les pays catholiques car, sous l'inquisition, il n'était pas bon de propager de telles rumeurs.

" Le vampire " de Polidori et " Dracula " de Stoker furent les premiers modèles de vampire littéraire. Les auteurs contemporains ont la volonté de minimiser le surnaturel : leur créature n'a plus besoin de tuer. Cette vision aseptisée permet au vampire de venir un héros à part entière. De tous âges, les vampires sont parmi nous et proposent des visions diverses, pas seulement horrifiques : romantiques, voire érotiques, où les amours mortifères sont souvent exotiques. " Dracula " propose un prométhéisme fort où le vampire est seul contre tous. Stoker réussit à créer un protagoniste d'envergure, qui a également su évoluer grâce au cinéma.


Cette étude, réalisée par un spécialiste et passionné du thème, est captivante et enrichissante. " La fascination des vampires " présente très clairement les points essentiels à connaître sur le sujet. Toutes les références abordées au cours de l'étude sont classées dans la bibliographie et la filmographie en fin de volume. Cet ouvrage est une référence, pour tous les lecteurs adolescents et adultes.


Dracula (Jean Marigny)
Dracula le vampire, prince des ténèbres
Sang pour sang : le réveil des vampires
Vampire dans la littérature du XX siècle, le
Vampires : de la légende au mythe moderne
Vampiriquement vôtre

Conseils sur les études
Oeuvres conseillées pour les débutants