Les fils des ténèbres
(Children of the night)


Roman fantastique
pour adultes

Dan Simmons

1992

Le Livre de Poche


1989, en Roumanie : la fin du régime de Ceaucescu bouleverse les habitudes. Sa politique des naissances avait engendré de nombreux orphelins, la plupart atteints du sida. Le milliardaire Vernor Deacon Trent met en place une mission sanitaire. Les étrangers sont sidérés de voir que les bébés sont nourris avec des biberons de sang, censés leur donner de la force. Ce sang contaminé, vendu par la lie de la société, n'arrange pas les choses. Kate Newman, spécialiste du sang, adopte un bébé souffrant d'une maladie non identifiée. Il repend des forces après des transfusions sanguines mais rechute peu après. De retour au Etats-Unis, Kate poursuit ses recherches sur le bébé. A l'aide de son ex-mari, Kate parvient à mettre en fuite un intrus venu s'en prendre à l'enfant. L'homme, blessé par balles en pleine poitrine, parvient à s'enfuir…


Kate découvre que le bébé roumain souffre d'une déficience immunitaire. En absorbant le sang humain, il parvient à fabriquer une sorte de mécanisme régulateur pour construire son propre système immunitaire. Un organe fantôme décompose le sang et se nourrit des globules rouges étrangers. Au final, il s'agit d'un rétrovirus qui donne la vie au lieu de la détruire.

Vlad Dracul, Prince de Valachie au 15ème siècle avait rejoint l'ordre du Dragon pour ses quatre ans. Il avait bu dans un calice du sang humain. Par la suite, il avait perpétué ce rituel. Vlad Dracul fait partie des strigoi, humains ayant subi une mutation qui leur permet de vivre durant des siècles. Le virus permet également aux strigoi de cicatriser de blessures mortelles grâce à un apport de sang frais. Ils ne peuvent être détruits que par décapitation, incinération, éviscération, amputations multiples ou bien défenestration. En manque de sang, le virus fera tout pour survivre et pourra se nourrir, pour un temps, des réserves de son hôte. Le virus n'est pas du tout contagieux. Les strigoi sont également appelés les priculici, les vrkolak ou encore les Conseillers noirs. Avides de pouvoir, ils dirigent la Roumanie dans l'ombre. Ils aiment particulièrement torturer les mortels. Les membres actuels de l'Ordre du Dragon rejettent Dracula et les strigoi, qui ont perverti la raison même de l'ordre : défendre le Peuple et servir Dieu.


Bien que les termes médicaux soient assez lassants, l'intrigue en elle-même est haletante. Le monde abominable des strigoi est bien rendu, avec l'intégration réussie du personnage historique de Vlad Tepes. L'auteur propose plusieurs retours sur la vie de Dracula, à travers de nombreuses anecdotes historiques. Ce récit est à réserver aux amateurs de romans noirs, dont l'intrigue se met lentement en place.


Vlad Tepes, le Dracula historique