Coraline



Film d'animation

Henry Selick

2009


Coraline Jones emménage avec ses parents dans un des appartements de la résidence " Pink Palace ". Espiègle et aventureuse, la petite fille ne tarde pas à connaître chaque recoin de l'immense parc de la résidence. Comme ses parents travaillent beaucoup, elle se sent délaissée et s'ennuie. Son père lui propose de compter toutes les portes et les fenêtres de l'appartement. Coraline découvre alors une petite porte murée. La nuit venue, elle poursuit un rat qui la ramène à cette porte : elle n'est plus murée et donne sur un couloir étrange…

Ce film d'animation est l'adaptation du roman éponyme de Neil Gaiman de 2002. Dakota Fanning, qui joue également dans la série de films Twilight, fait la voix de Coraline en VO.

La propriétaire de la résidence connaît l'existence de l'autre-mère, qui avait enlevé sa sœur jumelle. L'autre-mère a créé un monde en adéquation avec les désirs et les goûts de Coraline. Ce vampire psychique a de gros boutons noirs à la place des yeux. Son apparence réelle est émaciée, avec des mains griffues. Les rats sont ses fidèles espions. L'autre-mère déteste les chats, qui peuvent voyager en toute liberté entre les deux mondes. Pour se nourrir et créer des illusions, elle dérobe les forces vitales des enfants qu'elle prend au piège.

Ce film est davantage destiné aux enfants que le roman, avec notamment deux nouveaux personnages : la grand-mère (propriétaire du " Pink Palace ") et son petit-fils. Les graphismes, qui mélangent différentes techniques, sont impeccables. Le réalisateur et son équipe ont réussi à transcrire à l'écran l'atmosphère étrange du roman.


Coraline
Coraline