La nuit déchirée
(Sleepwalkers)


Film d'horreur

Mick Garris

1992

Brian Klause, Alice Krige,
Madchen Amick…


Après avoir tué une fillette en Californie, Charles et sa mère emménagent à Travis dans l'Indiana. Tous deux sont des félidés, qui se nourrissent de la force vitale des humains. Charles doit apporter une nouvelle proie à sa mère. Il choisit la belle et innocente Tanya…

Le scénario a été écrit par Stephen King. King et plusieurs réalisateurs de films d'horreur (Clive Barker, Joe Dante, John Landis, Tobe Hooper) font une courte apparition dans le film.

Les félidés sont des métamorphes qui existaient déjà à l'époque des pharaons. Ils doivent absorber la force vitale de jeunes vierges, généralement des filles, pour subsister. Se comportant comme un félin, Charles aime jouer avec sa proie avant de la tuer. Après leur repas, la victime n'est plus qu'une enveloppe desséchée. Ils disposent de capacités physiques supérieures (force, résistance, régénération) et d'un pouvoir d'invisibilité (sur eux mais aussi des objets). Ils peuvent également utiliser la télékinésie et changer l'apparence d'objets. Leur physionomie réelle est monstrueuse, avec un visage et corps de félin. Les miroirs renvoient leur véritable apparence. Ils apparaissent flous sur les photos. Les chats sont attirés par leur présence et peuvent les voir même s'ils sont invisibles. Leurs griffures et même leur regard sont fatals aux félidés.

Ce film sans prétention propose une relecture intéressante du mythe du vampire. Les acteurs sont plutôt convaincants et les effets spéciaux, plutôt gores, tiennent la route.


Ailes de la nuit, les
Vampires de Salem, les

Salem
Popsy