Le baiser du vampire
(The kiss of the vampire)


Film d'épouvante

Don Sharp

1963

Edward de Souza, Clifford Evans...


Gerald et Marianne Harcourt sont en voyage de noces. Leur automobile tombant en panne, les voilà immobilisés dans un coin reculé où ils prennent une chambre au Grand Hôtel. Lorsque Edward veut savoir pourquoi l'hôtel n'est plus fréquenté, les réponses des propriétaires sont évasives. Le soir même, les deux jeunes mariés sont invités à dîner au château du Dr Ravna…

Les producteurs ont décalé la sortie du " Baiser du vampire ", pour éviter toute comparaison entre la scène finale et le film " Les oiseaux " d'Hitchcock.

Suite à une expérience qui a mal tourné (on n'en apprendra pas plus à ce sujet), le Dr Ravna est venu se réfugier dans cette région reculée et a créé un culte vampirique dont il est le maître. Il convertit de nouveaux disciples en les mordant (il peut ainsi contrôler l'esprit de ses proies). Le Dr Ravna dispose de plusieurs serviteurs qui veillent à ses besoins quotidiens et assurent sa sécurité. Carl, le fils du docteur, a un don certain pour charmer ses auditeurs lorsqu'il joue du piano. Les vampires peuvent sortir par temps couvert pendant un court moment. Le Professeur Zimmer, dont la fille a été victime du Dr Ravna, connaît les moyens pour se protéger des vampires : la croix et l'ail les repousse. En dessinant une croix sur une porte, il peut également empêcher les vampires de la franchir. Par une incantation et un rituel magique, le Professeur Zimmer invoque des chauves-souris pour les détruire.

Tout en étant classique (des âmes innocentes piégées dans le château, la femme convoitée par le vampire, le chasseur zélé, les habitants terrorisés…), ce film offre une dimension originale avec ce culte vampirique. L'installation et les découvertes du couple sont intrigants, et le revirement avec l'enlèvement de Marianne est bien mené.


Le studio de la Hammer