D chasseur de vampires
(Kyuketsuki Hanta D)


Animé post-apocalyptique

Toyoo Ashida et Carl Macek

1985


Dans un futur post-apocalyptique, les humains doivent se protéger des mutants et des monstres. La société humaine est retombée au système féodal. Doris, une jeune paysanne a été mordue par un puissant vampire, le Comte Magnus Lee. Peu de temps après, la jeune fille engage D, un chasseur de vampires énigmatique…

Le nom du personnage Magnus Lee est un hommage à l'acteur Christopher Lee qui a incarné à plusieurs reprises le Comte Dracula. Il réfère également au Comte Magnus, un personnage de la nouvelle de H Marion Crawford, " The blood is the life ". Une suite est parue en 2000 : " Vampire hunter D : bloodlust ". A l'origine, Hideyuki Kikuchi publia depuis 1983, 20 nouvelles sous le titre de " Kyuketsuki Hanta D ". Un manga est en cours de publication depuis 2007.


La croix tient les vampires à distance. Les humains ont pris l'habitude d'en disposer sur les toits des bâtiments. Dans le village, les humains qui ont été attaqués par un vampire doivent être isolés et enfermés. Les plus riches engagent un chasseur, espérant ainsi tuer le vampire qui les a mordus et ainsi rester humains. Les yeux des vampires sont rouges et leur peau est pâle, voire grisâtre. Leurs crocs et leurs griffes sont particulièrement acérés. Leur longue cape leur sert de bouclier. Le Comte Magnus Lee, également appelé le Seigneur des ténèbres, est âgé de près de 10.000 ans. Souffrant de lassitude et d'ennui, tous les 50 ans, il prend une nouvelle femme pour se distraire. Certaines créatures, comme les loups-garous, lui obéissent fidèlement. Le Comte ne se nourrit pas de sang durant la lune rousse car les femmes sont jugées impures. Il utilise la télékinésie et hypnotise ses proies pour contrôler leur esprit. Les vampires sont paralysés par un encens spécial. Trois femmes serpents vivent au sous-sol du château de Magnus Lee. Elles se nourrissent de l'énergie des hommes qui s'égarent dans leur repaire. Les gardiens du château qui échouent dans leur mission sont voués à la mort.

D est un " dunpeal ", une créature mi-vampire mi-humaine. Tout comme les vampires, il dispose de capacités physiques hors normes (force, agilité, régénération). D utilise un sabre pour se battre contre ses ennemis. Un parasite intelligent vit dans sa main gauche. Il a la faculté d'aspirer et d'avaler tout ce qui se trouve à sa portée. Pour se régénérer, la main se nourrit de terre. D est en fait le fils de Dracula.


Ce monde post-apocalyptique, où les mutants et les monstres sont rois, est original. Par contre, le rythme de cet animé, plutôt lent, pourra rebuter certains spectateurs. Les animations sont simples mais réussies pour l'époque. Les scènes d'actions qui ponctuent le scénario sont assez gores par moment. Le dhampir, ici appelé dunpeal, garde son mystère, donnant envie d'en savoir plus à travers les œuvres annexes.


Vampire hunter D
Vampire hunter D : bloodlust