Le repaire du ver blanc
(The lair of the white worm)


Comédie d'épouvante

Ken Russell

1988

Amanda Donohoe, Hugh Grant,
Peter Capaldi…


Dans le jardin de sa petite amie Mary, Angus Flint trouve un crâne bizarre ainsi qu'une mosaïque représentant un serpent autour d'une croix. La propriété est bâtie sur les ruines d'un ancien couvent. Angus fait la connaissance du Baron James D'ampton au cours de la célébration de la légende du ver géant de D'ampton. Un ancêtre de James aurait en effet tué un dragon-serpent sanguinaire. La Comtesse Sylvia Marsh est de retour dans son manoir. Elle se faufile chez Mary et tombe en admiration devant le crâne avant de le voler…

Ce film est la libre adaptation de la nouvelle fantastique éponyme de Bram Stoker publié en 1911. Ken Russell a également réalisé le film " Gothic " en 1986, qui relate la soirée où les auteurs comme Mary Shelley et John Polidori eurent l'idée d'écrire des œuvres comme " Frankenstein " et " Le vampire ".

Sylvia déteste les symboles religieux et le feu. Elle dispose de longs crocs rétractables, ainsi que d'une force et d'une dextérité supérieures. Sa morsure paralyse le système nerveux de ses proies. Elle peut également cracher son venin qui provoque d'horribles visions du passé. Elle séduit ses victimes pour les sacrifier à Dioniné, son dieu serpent. La morsure de Sylvia provoque une contamination. Elle annonce être immortelle et avoir vécu au temps des fastes de l'Empire romain.

Le mythe du vampire est ici associé au serpent, créature ancienne et sanguinaire, et se rapproche des histoires d'horreur d'écrivains comme Lovecraft ou Howard. Le style du réalisateur, mélange d'épouvante et de comédie, est étrange : dialogues décalés, situations improbables, personnages parfois comiques…


Dracula

Bram Stoker