Rapaces


Bande dessinée fantastique
en 4 tomes

1998 - 2003

Jean Dufaux et Enrico Marini

Dargaud


Une série de meurtres interpelle la police, car toutes les victimes ont été retrouvées vidées de leur sang. Chacune avait une aiguille enfoncée dans un kyste situé derrière l'oreille droite. Une inscription accompagne à chaque fois les meurtres : " Votre règne s'achève ". Le Lieutenant Lenore, qui mène l'enquête, va plonger dans un monde surnaturel…

Un tome hors série, " Rapaces : je reviendrai ", est paru en 2006. Il regroupe des dessins inédits, en noir et blanc et en couleurs, et revient sur les personnages marquants de la série. Les dessins sont de style très classique.

Les vampires sont immunisés contre les maladies, les drogues et les poisons, et n'ont pas de reflet. Lorsqu'un des leurs meurt, ils organisent une cérémonie puis brûlent le cadavre. Leurs capacités physiques sont supérieures aux mortels (force, vitesse, sauts, vol). Les vampires ont instaurés des lois pour la protection des humains. Ayant abandonné
la chasse depuis des siècles, ils ont dégénérés. Certains jeunes vampires piègent tout de même des humains en les rabattant dans des endroits isolés, les " cuisines de l'enfer ". Un grand conseil gère les affaires de la Famille. Le Dévoreur, le maître de la Famille, boit le sang des enfants. Camilla et Drago, surnommés les Rapaces, ont décidé de détruire les vampires voués à la déchéance. Leur père, Don Molina, avait été assassiné pour avoir refusé la nouvelle optique de la Famille.

Lé début de la série est prometteur, mais le scénario perd toute cohérence partir du troisième tome. Les auteurs ne cessent de rajouter des personnages et des intrigues qui noient l'histoire de départ. J'ai trouvé la conclusion précipitée et confuse.