Dampyr


Bande dessinée d'horreur,
tome 1 à 2

Boselli, Colombo, Majo

2008

Clair de Lune


Une troupe armée arrive dans un petit village d'Europe de l'Est. Ils y trouvent des soldats morts sur la place et des villageois massacrés dans l'église. Une vieille femme leur annonce que c'est l'œuvre du diable. Les cadavres portent des marques de griffes et de crocs. La nuit venue, les soldats sont attaqués et leurs camions explosent. Les survivants font appel à Harlan Draka, un dampyr capable de combattre ces créatures de la nuit. Le dampyr fera équipe avec Tesla Kurjak, une jeune vampire ne supportant plus l'autorité de son Maître. Dans le deuxième tome, le dampyr en apprend un peu plus sur ses origines auprès d'Amber Kostacki, une femme vampire ayant connu son père.

Cette série de bandes dessinées italienne est en cours de traduction en français. La série mensuelle, toujours en publication, comporte plus d'une centaine de numéros. Les dessins en noir et blanc sont classiques mais dynamiques.

Les vampires possèdent des crocs et des griffes acérés. Ils sont insensibles aux blessures par balles et ne sont détruits que par la lumière du jour (sauf les Maîtres vampires), le feu, la décapitation ou le pieu dans le cœur. Ils ne craignent pas les objets ni les lieux saints. Seuls les Maîtres des ténèbres ont le droit de créer de nouveaux vampires, qui les servent comme des esclaves. Les " abattoirs " sont les refuges des Maîtres où ils transforment les humains en vampires, en buvant leur sang et en leur injectant une substance. Les Maîtres vampires sont capables de contrôler leurs esclaves et de leur envoyer des ordres par télépathie. Certains peuvent également créer des illusions, émanations mentales invulnérables ayant une consistance. Les Maîtres ne se fréquentent pas, chacun ayant son territoire et sa meute. La capacité de régénération des vampires est hors norme. Harlan Draka est né d'une mère humaine, morte en couche, et d'un père vampire. Etant immunisé contre le mauvais œil des non-morts, il loue ses services aux villageois. Harlan Draka ressent la proximité des vampires. Son sang est particulièrement toxique pour les vampires (il trempe ses balles dans son sang pour qu'elles soient efficaces). Leur hypnose n'agit pas du tout sur lui.

Les auteurs proposent des histoires indépendantes ayant des ambiances diverses : suspense, action, horreur, épouvante, mystère. Le héros est charismatique et les méchants diversifiés. De part leurs scènes de violence, ces bandes dessinées sont à réserver aux adolescents et aux adultes.