Leonora



Nouvelle d'épouvante

Everill Worrell

1927

Recueil " Vampire story ", Fleuve noir


Une adolescente, vivant dans une campagne reculée, a l'habitude de rentrer tard chez elle après avoir passé la soirée chez son amie. Une nuit, elle aperçoit une voiture luxueuse conduite par un homme mystérieux. Ce dernier revient la voir. La jeune fille finit par guetter ses visites…

La même année, l'auteur a écrit une autre nouvelle vampirique : " Le canal ".

Le vampire a un regard pénétrant et une voix profonde. Il n'apparaît que la nuit et garde le visage dans l'ombre. Il hypnotise sa proie pour lui cacher sa véritable apparence cadavérique : son corps est squelettique et son odeur épouvantable.

Cette nouvelle, originale, offre une très bonne ambiance surnaturelle. Le vampirisme est présenté comme une véritable fatalité et la proie, d'abord séduite, sombre dans la folie.


Frères de sang