La poupée sanglante
Rouletabille 4 et 5


Bande dessinée
policière fantastique

Duchâteau et Swysen

1992 - 1993

Soleil


Le relieur Bénédict Masson ne cesse d'observer sa voisine d'en face, la belle Christine. Il n'ose pas lui avouer ses sentiments car son physique est ingrat. Il découvre qu'elle cache un homme dans son placard ! Peu de temps après, Bénédict assiste au meurtre de ce mystérieux inconnu par le père de Christine… Un autre jour, Christine demande au relieur de l'accompagner chez le Marquis de Coulteray qui possède une belle bibliothèque. La femme de ce dernier prétend que son mari est immortel et en veut à sa vie…

Cette histoire, composée de deux parties : " La poupée sanglante " et " La machine à assassiner ", reprend les romans de Gustave Leroux, parus en 1923. Les auteurs des BD y ont ajouté le détective Rouletabille, un autre personnage de Leroux.

La marquise de Coulteray est d'une pâleur extrême et subit de fréquentes crises de faiblesse. Elle a toujours très froid. Le médecin du Marquis lui préconise des jus de viande pour qu'elle se refasse une santé. Le marquis de Coulteray utilise un pistolet à trocart et peut ainsi piquer sa victime à distance. Il a été influencé par le vampirisme pratiqué par les thugs (également appelés assouras) qui vouent un culte à la déesse Kali (aussi nommée Dourga).

Les romans sont très bien adaptés dans ces bandes dessinées dynamiques, même si le deuxième tome est un peu plus brouillon. Par contre l'humour particulier de Gaston Leroux n'apparaît hélas pas dans ces bandes dessinées.

Poupée sanglante, la

Poupée sanglante, la (Comédie musicale)