Tapineuses vampires
(Lot Lizards)


Roman d'épouvante

Ray Garton

1991

J'ai lu


Bill Ketter est routier. Séparé de son épouse depuis des mois, il cède aux avances d'une femme sur une aire d'autoroute. Le lendemain, il se sent vidé et mal en point. Il n'a plus faim mais découvrira que le sang lui est devenu indispensable…

Cet auteur s'est spécialisé dans les romans d'horreur. Ses récits de vampires mêlent sexe et violence. Il a écrit un autre roman vampirique à succès en 1987 : " Extase sanglante ".

Aux Etats Unis, les prostituées qui écument les parkings sont appelées les " lézards de nuit ". Une " reine " vampire a transformé des jeunes filles sur lesquelles elle a une emprise psychologique. Elle a la capacité de leur parler à distance et de les faire souffrir. Ces dernières lui ramènent des proies en se faisant passer pour des prostituées. La reine n'a plus du tout une apparence humaine. Ses grandes ailes de chauve-souris lui permettent de voler. Elle peut détecter les vampires aux alentours. Les vampires ne supportent pas la lumière du soleil, ni l'odeur de l'ail. Amaigris et pâles, ils ont l'air de malades ou de drogués. Le manque de sang entraîne une dégénérescence de leur corps et des tremblements et le sang d'humain malade peut les détruire. Les vampires hypnotisent leurs victimes par le regard. Leurs canines sont rétractables. Bill Ketter remarque qu'il peut se déplacer dans la pénombre sans être remarqué. Ses capacités physiques sont accrues : force, vitesse, dextérité, régénération.

Le récit, très dynamique, ne laisse aucun temps mort au lecteur. Ray Garton ne ménage pas ses héros, face à des créatures sans pitié.


Extase sanglante