Comte Yorga, vampire
(Count Yorga, vampire)


Film d'horreur

Bob Kelljan

1970

Robert Quarry, Michael Murphy,
Roger Perry…


Le Comte Yorga organise des séances de spiritisme à Los Angeles. Après une séance, un couple de participants le reconduit à sa demeure. Durant la nuit, le Comte vampire attaque la femme…

A l'origine, ce film s'orientait sur le marché de l'érotisme soft, d'où son titre initial : " The loves of Count Yorga ". Le réalisateur a filmé un an plus tard une suite : " The return of Count Yorga ". En 1973, il réalisa " Scream Blacula scream ". Robert Quarry, qui incarne le Comte Yorga, jouera dans la comédie " Beverly Hills Vamp ", en 1989.

Le vampire utilise l'hypnose pour charmer ses proies et contrôler les animaux. Il influe également sur la météo. A l'aide de ses crocs, il mord ses victimes (le plus souvent féminines). A leur réveil, ses proies ne se souviennent pas de l'attaque du vampire. Contaminées par la morsure, elles ne peuvent résister à son appel et sont fortement attirées par le sang. Le vampire ne mange pas de nourriture et ne boit aucune boisson. Il porte un costume avec une grande cape et dispose d'un robuste serviteur humain. Craignant le soleil, il se repose dans un cercueil. Un sixième sens lui signale l'approche de visiteurs. Le vampire craint les croix ainsi que les pieux de bois.

Ce vampire très classique, originaire de Bulgarie, est plutôt fade. L'histoire, très morne dans son ensemble, ne présente pas assez de scènes fortes. Le récit revient sans cesse sur les personnages masculins, élaborant des plans pour contrer le Comte Yorga qui mord toutes les femmes !