Le vampire de ces dames
(Love at first bite)


Comédie romantique

Stan Dragoti

1979

George Hamilton, Susan Saint James…


Le Comte Vladimir Dracula n'est pas mort de la main du Professeur Van Helsing. Son château Transylvanien étant réquisitionné par le gouvernement, Dracula est expulsé et part avec son serviteur Renfield à New York. Il veut rencontrer le mannequin Cindy Sondheim, son idéal féminin. Il est persuadé qu'elle est la réincarnation de son unique amour. Il n'a aucun regret à quitter la Roumanie car la population n'a plus peur de lui. Suite à un échange de cercueil à l'aéroport, il se retrouve seul dans les rues new yorkaises…

Cette comédie parodie le film " Dracula " de 1931 (même style de maquillage, même accent pour le Comte Dracula, même rire pour Renfield). Le film eut un énorme succès aux Etats-Unis. George Hamilton fut nommé en tant que meilleur acteur masculin aux Golden Globes de 1980. Il reçut le titre de meilleur acteur des " Saturn Award " et Arte Johnson, qui incarne Renfield, celui de meilleur second rôle.

Le Comte se rend en Amérique dans son cercueil, ne supportant pas la lumière du jour. Il est particulièrement fort et résistant (insensible aux coups et aux balles) mais craint l'ail. Il peut commander aux loups et aux chevaux, créer de la brume, se transformer en chauve-souris ou en chien et hypnotiser les mortels. Il utilise souvent sa capacité de télékinésie. Lorsque Dracula boit le sang d'un ivrogne, il est ivre à son tour. Au bout de trois morsures, un humain se transforme en vampire. Les victimes non consentantes ne se souviennent plus de l'attaque du vampire. Les vampires ne se reflètent pas.

J'ai trouvé les acteurs bien trop hystériques pour être drôles ou romantiques. La seule scène intéressante et originale est le duel d'hypnose entre le petit fils de Van Helsing et le Comte Dracula. Je ne comprends franchement pas pourquoi ce film reçut tant de louanges !


90 ans de cinéma vampirique
Les vampires à l'eau de rose