Gilles de Rais
ou la fin d'un monde



Etude historique

Michel Hérubel

1993

Jean Picollec


Gilles de Rais vécu a une époque charnière : un monde de mystères, de prophéties, de grandeur mais aussi de misère et de violence. Né en 1404 en Anjou dans une riche famille, il sera élevé dans la solitude par le redoutable Jean de Craon, son grand-père. La France est démantelée en Duchés et les guerres sont incessantes. Compagnon de Jeanne d'Arc, Gilles de Rais s'illustre lors de la guerre de Cent Ans et est promu Maréchal de France. Il incarne la décadence de l'esprit chevaleresque de part ses mœurs dissolues et son procès retentissant en 1440, qui le condamnera à mort.

Ce personnage sanguinaire sera surnommé " Barbe Bleue " par les populations de Vendée et de Bretagne. Il sera accusé de meurtres d'enfants sur lesquels il aurait assouvi ses pulsions sexuelles et sadiques mais également d'hérésie et de sodomie.

Malgré l'emphase de l'auteur, la vie de Gilles de Rais est bien détaillée et claire. Le point positif est que l'auteur ne prend pas parti comme d'autres le font.


Gilles de Rais - Barbe-Bleue
Gilles de Rais ou la gueule du loup
Saigneur de Tiffauges, le

Gilles de Rais