Sabella ou la pierre de sang
(Sabella or the blood stone)


Nouvelle de science-fiction

Tanith Lee

1980

Nouvelles éditions Opta


Sabella Quey vit isolée sur Novo Mars. Depuis près de quatre ans, elle n'a plus eu de contacts humains. A la mort de sa tante, elle doit se rendre à ses funérailles. Pendant le voyage, elle rencontre Sable, un jeune homme dont elle se rapproche…

Tanith Lee est l'auteur de romans d'héroïc-fantasy. Elle a également publié en 1977 le roman "Volkhavaar", la trilogie "L'opéra de sang" (1992 - 1994) et en 2002 une anthologie, " Ecrits avec du sang ".

Sabella n'aime pas la lumière car le soleil détruit son sang. Elle possède une beauté irréelle, des canines pointues, une empathie avec les loups, une vision nocturne et une endurance hors norme. Elle séduit ou hypnotise ses proies pour boire leur sang. Elle peut refreiner sa soif et laisser ses victimes en vie. Si elle prend tout leur sang, l'autopsie révèlera une mort par crise cardiaque. La morsure et le sang lui procurent, ainsi qu'à ses proies, une véritable extase. Contrairement aux vampires des légendes, elle se reflète dans les miroirs et possède une ombre. La pierre que Sabella porte en pendentif est une sorte d'indicateur sur sa réserve de sang. A 14 ans, une entité vampirique a pris possession de son corps ; depuis elle n'est plus humaine (elle n'a plus de règles comme les autres femmes). Sabella ne se souvient pas de son passé.

Voici des vampires originaux. Le lecteur peut s'interroger sur leur origine (sont-ils des Martiens ?). La seconde partie de la nouvelle gagne en intensité avec l'arrivée de Jace, un personnage marquant. On peut regretter que le style de l'auteur soit assez mal rendu par la traduction française.


Danse des ombres, la (L'opéra de sang 1)
Festin des ténèbres, le (L'opéra de sang 2)
Volkhavaar